Street Art entre Shoreditch et BrickLane

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

Pour poursuivre la balade dans l’East End londonien , j’avais bien évidemment envie de vous parler de Street Art.
Il faut dire qu’à Shoreditch, un mur nu est forcément l’emplacement d’une future fresque et ses vestiges industriels et ses ruelles douteuses sont autant d’espaces potentiels en attente d’être réinventés.

Il fut une période ou Banksy  tagguait nombres de ces bâtiments.
La seule œuvre rescapé de ces temps béni est préservée sous verre dans une petite impasse donnant sur Rivington Street… impasse où il est également possible de découvrir le très beau portrait réalisé par C215 ci-dessus.

Au fil des rues, bien d’autres œuvres éphémères sont visibles.

Sur Handbury Street, il est notamment possible de découvrir un portrait de femme indienne réalisé avec des lettres entremêlées par Guy Denning, peintre anglais particulièrement  prolifique vivant en France.

Sur le mur de Sclater Street, c’est DALeast qui a œuvré récemment remplaçant le Usain Bolt de Jimmy C.
Ses œuvres réalisées au spray  créent un effet d’optique particulièrement frappant et donnent l’impression que ces animaux faits de milliers de rebus métalliques vont sortir du cadre pour s’envoler, plonger dans l’eau ou se mettre à courir …

Les 2 quartiers sont également l’occasion de découvrir une multitude de pochoirs de C215 ou de Paul Don Smith qui parfois se partagent même une porte, les fresques immenses de ROA, notamment au Red Market , ou celle d’Obey Giant au Sunday Up Market.

Au milieu de toute cette opulence, j’avoue avoir complétement craqué pour un portrait de notre président François Hollande réalisé par STRA, un artiste bordelais et un portrait réalisé au marteau piqueur par Vhils.

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

 

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

 

 

 

Londres : autour de Shoreditch

Shoreditch East End Londres

Shoreditch East End Londres



Le East End de Londres , c’est une grande zone à l’est de la ville qui englobe plusieurs quartiers : Spitafields , White Chapel ,Hackney.

Aujourd’hui, je vais vous parler de la zone qui se situe de Old Street à Whitechapel en passant par Commercial Street et bien évidemment Brick Lane.
C’est ce quartier que nous avons arpenté de long en large lors de notre dernier séjour.
Après la balade le long de la Tamise et Borough Market , c’est probablement un des quartiers que je préfère car tout simplement il me ressemble.
De Shoreditch,
J’aime les longues rues bordées d’immeubles en briques qui ont vu défiler des générations de réfugiés irlandais, indiens, bangladeshis ou plus récemment somaliens, 

J’aime le décor post-industriel, l’ambiance nonchalamment branchée, le subtil parfum de rébellion, le brassage des populations qui fait qu’un couple bobo gay vit juste à côté de musulmans fondamentalistes.
J’aime aussi les dizaines de boutiques vintage où je sais que je vais dénicher mille trésors d’un autre âge dont je pourrai fantasmer l’histoire,
J’aime m’égarer dans les cafés cosy, y déguster d’excellents cookies aux chocolats blancs accompagnés de chaï tea.

Et puis Shoreditch est également renommé pour ses marchés,
Brick Lane Market, un immense marché aux puces qui vend un peu de tout,
Broadway Market qui regroupe de nombreux stands de cuisine ethnique et d’artisanat,
Columbia Road flower Market , véritable débauche de fleurs et de plantes en pots,
Spitafields Market ,  pour ses accessoires bobo et ses vêtements Vintage ,
Sunday Up Market , marché installé dans la Old Truman Brewery , spécialisé dans les bibelots et l’habillement rétro.

Bref, Shoreditch est un quartier captivant par son ambiance, son passé riche et pas seulement parce qu’il s’agit du territoire de Jack l’éventreur…. et pourtant, je ne sais pas vous mais moi quand j’ai découvert ces rues aux petites briques rouges et aux devantures noires, j’ai un peu eu l’impression de me retrouver dans l’antre du tueur … 

Shoreditch East End Londres

Shoreditch East End Londres

Shoreditch East End Londres

Shoreditch East End LondresShoreditch East End Londres

Shoreditch East End Londres

Shoreditch East End Londres

Shoreditch East End Londres

Shoreditch East End Londres

Cette ultime photo , portrait fait de lettres d’une indienne par l’artiste Guy Denning, sera ma participation à l’Instant T de Nikit@ de cette semaine. 


Petit Carnet pratique :

Beigel Bake dans Brick Lane : vous repèrerez cette boulangerie à la longue queue de clients , c’est d’ailleurs ainsi que nous l’avons découverte.
On y trouve des bagels kosher , comme des classiques salt /beef / moutarde ou saumon / fromage frais. Et pour les desserts, les cheesecakes sont excellents !

The Laden Showroom : boutique de mode qui vend des créations de jeunes stylistes londoniens et pleins de fringues vintages ou des t-shirt punk rock d’enfer !

Marchés : Brick Lane Market le dimanche matin de 9h à 14h à l’angle de BrickLane et Cheshire Street , Broadway Market le samedi de 9h à 17h de London Fields à Regent CanalColumbia Road flower Market le dimanche de 8h à 14h sur Columbia Road , Spitafields Market le samedi et le dimanche à partir de 9h , Sunday Up Market le dimanche de 10h à 17h sur Brick Lane.

St Christopher Place à Londres

St Christopher Place Londres insolite

St Christopher Place Londres insolite


St Christopher’s Place se situe au bout d’un petit passage perpendiculaire à Oxford Street, la rue le plus busy de Londres.
Si vous êtes en pleine séance de shopping et que vous souhaitez vous reposer un brin, c’est l’endroit parfait pour cela.

Petite fontaine, cafés et jolis magasins, le tout au calme et loin des klaxons d’Oxford Street.
Après une pause gourmande dans l’un des nombreux bars et salons de thé, on peut flâner avec plaisir dans les ruelles pavées , refuge de boutiques de luxe et stylées. 


Et puis, pour poursuive la promenade et la séance de shopping, je vous conseille de traverser St Christopher Place et poursuivre vers Regent Park , traverser Wigmore Street et s’enfoncer un peu plus dans le quartier de Marylebone qui vaut le détour.

St Christopher Place Londres insolite

St Christopher Place Londres insolite

St Christopher Place Londres insolite
St Christopher Place Londres insolite

St Christopher Place Londres insolite

Carnet Pratique :

Pour trouver St Christopher Place, il y a 2 options.
L’option ‘Safe’ : tourner à James Street sur la gauche juste après Selfridgesen remontant sur Regent Street et remonter James Street jusqu’à une petite place sur la droite : vous y êtes
L’option ‘Jeux de Piste’ , toujours après Selfridges , remonter vers Regent Street jusqu’au moment ou sur votre gauche, vous trouverez un petit passage étroit qui mène directement à  la place mais soyez vigilants , la 1er fois que j’ai voulu découvrir cette place , je suis passée plusieurs fois devant ce passage sans le voir.  

Côté shopping, quasiment toutes les boutiques valent la peine d’y entrer mais je vous conseille de ne pas passer à côté de :
o   Mrs Kibbles  : notamment pour gouter aux bonbons à la moutarde ou à la rhubarbe et aussi pour ramener à vos enfants ou personnes de votre entourage amateurs des friandiseries originales. 
o   Robert Clergerie pour ses stylettos et boots.
o   Murlberry  pour ses sacs sublimes, à des prix exorbitants certes mais rien que pour le plaisir des yeux, la boutique vaut le détour.
o   Et pour les mamans , Petit Chou  offre un large éventail de jouets traditionnels en bois.
Côté Restaurant, ils sont plutôt touristiques dans ce coin donc j’aurais tendance à vous déconseiller d’y manger… j’ai eu une expérience plutôt malheureuse au Café Rouge.
Londres compte pas mal de marchés , BoroughMarket en semaine ou Spitafield Market  le dimanche qui sont bien plus appétissants et raviront bien plus vos papilles.



Follow my blog with Bloglovin

Borough Market from Londres

Borough Market Londres

J’ai eu la chance de parcourir pas mal de marchés à travers le monde, exotiques en Asie, hauts perchés en Bolivie, historiques au Pérou ou so frenchy à Bordeaux.

Et je crois que mon préféré est Borough Market à Londres.
Je ne saurais expliquer pourquoi, c’est surement juste une histoire d’ambiance … mais qu’est-ce que je suis contente de le retrouver à chaque fois que je vais me balader dans cette ville.

Et à la réflexion, je crois que c’est une histoire de sens …
Dès que je parcoure les étals, mes yeux ne savent où se poser, mes papilles me démangent et les narines me titillent…

Chez Turnips , j’ai envie de me délecter de salade de tomates , avec un filet d’huile d’olive à la seule vue des plateaux de tomates de toutes les formes et couleurs, puis lorsque je tourne les yeux vers les champignons, j’ai une envie d’omelettes aux giroles ou aux cèpes qui monte … jusqu’au moment où une senteur de truffe vient taquiner mon nez.

Puis quand je passe au hall suivant , c’est la valse des hésitations …entre les cheese-cakes façon Eileen’s Special Cheesecake de New York , les muffins double chocolate , et les cupcakes de Konditor & Cook.

Au final, cette fois-ci , mes papilles se seront delectées d’un sandwich au chorizo cuit à la plancha avec de la roquette et des pimientos et d’un cheesecake au myrtille accompagné pour cloturer le dejeuner par un expresso de quelques millimétres de chez Flap Cap Coffer Co qui est un concurrent sérieux à Monmouth

My little globe trotteuse a opté elle pour une paella presque aussi bonne que celles que l’on peut déguster en Espagne.

Borough Market Londres

Borough Market Londres
Borough Market Londres

Borough Market Londres

Borough Market Londres

Borough Market LondresBorough Market Londres

Borough Market Londres

Carnet Pratique :

– Ouverture pour le déjeuner du Lundi au Mardi de 10H à 13H , les Jeudis de 11h à 17H , les Vendredis de 12H à 18H00 et Samedi de 8H00 à 17H00. 

– Pour manger salé : The Fresh Olive Compagny pour les olives , Gamston Wood Farm pour les steaks d’autruches , Turnips doncpour les fruits et légumes frais ou Total organics pour les jus de fruits , salades bio. 

– côté boisson , pour les amateurs de bière , faire un petit tour au stand Uto Beer , pour les pim’s et prosecco , un détour au stand Cartwright Bros s’impose… 

– enfin , les gourmands de sucreries auront l’embarras du choix , entre Konditor & Cook ou vous trouverez cupcake , pumkin cake et sucreries diverses et variées , The Rabot Estate qui propose plaquettes de chocolat , chocolat chaud à l’ancienne ou gauffres et la gelateria 3 Bis pour les fanatiques de glaces italiennes. 

Borough Market Londres

Marylebone , quartier chic de Londres

Marylebone Londres


Marylebone, c’est un peu le quartier de Sherlock Holmes et aussi celui de Madame Tussauds
Mais ses rues recèlent suffisamment de petits trésors pour ne pas avoir du tout envie de s’enfermer dans un musée quitte à rater sa rencontre avec le fameux détective ou la tenancière du Hall of Fame
 
Marylebone, c’est surtout un des quartier chic du centre de Londres  qui s’articule autour de sa high road Marylebone High Street et également Baker Street , entre immeubles cossus et rues piétonnes bordées de part et d’autres des fameux mews londoniens.

Il y règne une ambiance incroyablement hip and groovy comme disent les anglais, une ambiance bien plus cool et détendue que celle d’Oxford Street, entre petits magasins coquets et cafés cosy dans lesquels on a envie de s’installer avec un bon magazine … sans oublier les magasins d’antiquités qui pulullent autour de Church Street.

Il faut savoir qu’une grande partie du quartier a été construite par la famille Portman.
Les maisons sont pour l’essentiel dans le style géorgien et les lieux conservent un aspect villageois. 

Cette architecture est tout particulièrement visible dans les mews qui s’étalent autour de Montagu Place et Crawford Street et également autour de la Tarrant Place qu’il ne faut pas rater.
Marylebone Londres

Marylebone Londres

Marylebone Londres

Marylebone LondresMarylebone Londres

Marylebone Londres

Marylebone Londres

Marylebone Londres

Marylebone Londres

Cette ultime photo sera celle que je réserve à Nikit@ pour son Instant T


Carnet Pratique :

côté boutique, pour les décos addicts , je recommande de faire un petit tour par Farrow&Ball au 64-65 Paddington Street, le show-room présente la collection entiere et les murs sont couverts de nuanciers .. même moi qui suit moyennement addict , j’en suis restée sans voie.


– puis pour les amateurs de fromage comme moi, un petit détour par La Fromagerie au 2-6 Moxon Street s’impose.
Il s’agit d’une vraie fromagerie à la française avec un choix plutôt inhabituel pour ce pays. En cas de petit creux, il est possible d’y faire une pause gourmande avec un bon verre de vin.

– et enfin, pour les vintage’s addict, il faut absolument aller chiner au Alfie’s Antique Market sur Church Street qui est le plus grand marché couvert d’antiquité de Londres… 

De Westminster à Tower Bridge … from Londres

Londres : de Westminster à Tower Bridge

Londres : de Westminster à Tower Bridge
Durant mon séjour sur Londres la semaine derniere , j’ai eu le plaisir de passer 2 journées avec des amis venus pour un long week-end.

Visiter Londres sur 2 jours, la tâche est plutôt ardue voire infaisable.

Pourtant il existe plusieurs balades qui permettent de découvrir cette ville en abordant différents aspects la composant. 
Vendredi, mon choix s’est porté sur la promenade le long de
la Tamise,  de Westminter Bridge à Tower Bridge côté South Bank pour éviter la foule dense des touristes. 
De ce côté là , le panorama sur Big Ben est total et grandiose avec the House of Parliament juste derrière et permet en même temps d’admirer les nouveaux géants de verre qui font face et de juger des noms que les anglais leur donnent : le suppositoire , la rape à fromage .. etc.

Pour les amateurs de streetart, le mieux est de démarrer la balade par un petit tour à Leake Street, généralement appelé Bansky Street, un temple du streetart ou il est souvent possible de voir des artistes travailler.
Cette rue se situe juste derrière Waterloo Station à 5 minutes à pied.

Ensuite, il suffit de suivre la promenade jusqu’à Tower Bridge tout en faisant quelques petits stops…
Un premier à Gabriel Wharf, petite place avec des façades en trompe l’œil défraichies ou se sont installés de nombreux bars et restaurants, un lieu un peu intemporel ou  il est agréable de se poser pour déguster un petit café.

Puis un petit crochet par le Tate Modern s’impose, pour observer Londres depuis son 6éme étage, tout en dégustant carrot cake et cappucino,  et c’est surtout bien moins cher que les 25£ du London Eye’s.

Au fil des berges, les ponts, anciens, nouveaux, modernes, défilent, chacun avec leurs spécificités … jusqu’au Millenium Bridge, surement le plus beau…en tout cas, mon préféré.
Cette passerelle piétonne en acier a été réalisée en 2000 par Norman Foster et relie la Tate Modern à Saint Paul Cathedral qui est du coup à 2 minutes à pied de BankSide.
L’alignement du pont est tel que la façade sud de la cathédrale Saint-Paul, encadrée par les portants du pont, est visible de l’autre côté du fleuve, offrant ainsi une des plus belles vues de la cathédrale.

En cas de petit creux, une fois à London Bridge, le mieux est de filer au Borough Market pour savourer un burger frais ou un sandwich au chorizo et finir avec une succulente part de cheesecake.

Dernière étape au Tower Bridge ou à la largeur de la Tamise, le clapotis des vaguelettes généré par le courant, combinées au vol des mouettes face au vent confèrent au lieu une ambiance presque portuaire…

Londres : de Westminster à Tower Bridge

Londres : de Westminster à Tower Bridge

Londres : de Westminster à Tower Bridge

Londres : de Westminster à Tower Bridge

Londres : de Westminster à Tower Bridge

Londres : de Westminster à Tower Bridge

Londres : de Westminster à Tower Bridge
Londres : de Westminster à Tower Bridge
Londres : de Westminster à Tower Bridge

Les vitrines de Mayfair from Londres

Les vitrines de Mayfair à Londres

Les vitrines de Mayfair à Londres


A l’heure où vous me lirais, je serais à Londres, depuis quelques jours même  …
Et oui, j’ai encore une fois remis le cap sur la capitale britannique mais quand on aime, on ne compte pas…
Et puis j’avais une bonne excuse, facile à trouver, je devais absolument la faire visiter à ma fille maintenant qu’elle commence à prendre du galon dans la catégorie ‘Jeune fille coquette’.

Bref, je ne vais pas vous parler de mon programme, qui est long et qui ne sera pas respecté quoi qu’il arrive, ni de mon organisation qui reste plutôt limite mais plutôt d’un truc que j’aime bien faire quand je vais dans cette ville.

Un truc purement girly : me balader dans Mayfair une fois la nuit tombée pour admirer les vitrines des créateurs… entre Victoria Secret, Stella Mac Cartney, Chanel et DvF , et pleins d’autres, il y en a pour tous les goûts…

Perso, j’ai un petit faible pour celle de Victoria Secret, le froufrou , c’est à priori pas mon truc mais il faut avouer que là c’est d’enfer ! 


Et vous, une petite préférence ? 

Les vitrines de Mayfair à Londres

Les vitrines de Mayfair à Londres

Les vitrines de Mayfair à LondresLes vitrines de Mayfair à Londres

Les vitrines de Mayfair à LondresLes vitrines de Mayfair à Londres

Les vitrines de Mayfair à LondresLes vitrines de Mayfair à Londres

Les vitrines de Mayfair à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

Dans les quartiers les plus huppés de Londres, les demeures aristocratiques succèdent aux ambassades, créant ainsi une atmosphère quelques peu distante et froide.

Et pourtant, j’ai aimé m’y perdre dans ces quartiers, zieuter les vitrines de magasins dans lesquelles je ne mettrais jamais les pieds, au risque de craquer, m’imaginer vivre dans une ces belles maisons mitoyennes cachées dans une mews, rencontrer Hugh Grant lui-même ou peut être Jude Law, j’hésite …surtout depuis que j’ai vu ce dernier avec 10kg de plus, look beauf et gros lourd , non, non, même ses fesses,  en premier plan de la bande annonce , ne rattrapent pas tout..

Comme quoi, il suffit parfois, voire souvent, de pas grand-chose pour que le rêve s’effondre.

Bref, je m’égare …
Donc, Londres et ses mews, j’adore.
Surtout celles de Belgravia, petite enclave entre Chelsea et Knightsbridge, typiquement résidentielle avec ses squares de stuc blanc qui s’enchainent et ses allées grandioses et princières.
Un Londres d’une autre époque… où au fil du temps,  une pléthore de personnalités s’est installée : de Chamberlain à Margaret Thatcher, en passant par Roger Moore , Mary Shelley ou Wolgang Amadeus Mozart.

Et pour retrouver  un peu d’animation le mieux est de se diriger vers Knightsbridge, et ses grands magasins foisonnant de mondes, une vraie invitation au shopping de luxe et à l’art de vivre.
Evidemment, côté magasins, en règle générale, je préfère commencer par Harrods ou quoi qu’il arrive, je ne ressors jamais les mains vides donc autant les remplir de suite… 


De Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à LondresDe Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

De Belgravia à Knightsbridge à Londres

Le petit carnet d’adresses, testées et approuvées : 

Laura Ashley ( 7-9 Harriet Street )  : pour faire le plein de jolis tissus et transformer son appartement en jardin anglais
Harvey Nichols ( 109 – 125 Knightsbridge ) : une vitrine pour les grands créateurs et un rayon culottes courtes à faire des malheurs.
Ottolenghi ( 13 Motcomb Street ) : petite chaine de restauration select qui sert des sandwichs raffinés et des salades gastronomiques.
Boxwood Café ( Berkeley Hotel )  : fait partie de la chaine des restaurants de Gordon Ramsay , dans un style légèrement plus décontracté que les autres adresses.  

Locked out of heaven

Quoi de neuf côté sorties sur Londres ?
Là aussi la liste des endroits que j’avais envie de découvrir ou redécouvrir était longue …
Et pourtant,  je n’ai pas validé un seul point de ma liste !
Mais j’ai quand même pleins de choses à vous raconter …

Tout d’abord , pour commencer ma premiere journée sur Londres,  un bon brunch s’imposait , je suis fan et cela fait bien trop longtemps que je n’ai cédé à ces plaisirs gourmands.
Conseillé par mon B&B , le Brunch Indigo Restaurant de l’hôtel Aldwich s’est avéré un très bon choix avec au menu Oeuf Benedicte , vélouté de pomme de terre , pain perdu au bacon, gateau de poisson , de quoi se rassasier pour la journée pour la somme plutôt modique, pour Londres ,  de 25/30£ par personne en fonction du nombre de plats choisis. 
Côté restaurant , 2 adresses à retenir.
Tout d’abord , Prêt à Manger , une chaine bio de plats à emporter mais qui n’a rien à voir avec ses consoeurs et permet surtout avec ses soupes brulantes de se rechauffer les mains et  d’affronter les frimas londoniens.
Ma préférence va aux veloutés aux 2 champignons et à la soupe aux lentilles corail et curry coco.
Quand à la seconde adresse , c’est la Bodega Negra , l’adresse du moment pour manger mexicain et surtout se faire voir et être vu… Ici , la reservation s’impose et également une tenue plutôt habillée..
L’extérieur est assez surprenant puisqu’il ressemble à un sexshop.. quand à l’intérieur, comme beaucoup de restaurants tendance , il se partage entre espace restaurant et piste de danse. Et question carte, je suis plutôt gourmande mais la soirée était résolument sous le signe des cocktails , divins et à consommer sans modération si ce n’est celle du porte monnaie ..

Côté bar , testé et conseillé  , leDétroit à Covent Garden , en plein Seven Dials , ce petit quartier plus ou moins piéton ou en journée on peut découvrir des boutiques absolument fabuleuses ou déjeuner à Neal’s Yard.
Décoration assez design, petit couloir qui mène à des alcôves et surtout des cocktails d’enfer.
Par contre, écran noir à minuit, ce qui m’a semblé un peu tôt mais bon nous sommes à Londres et je suis surement déphasée avec mes afters bordelais.

Enfin, une excellente note au Village Underground , premier de la classe, lieu à dimension multi-cuturel au  coeur de Shoreditch .. Piscine, terrasse , bar et jardin pour un mix entre expos , théatre , concert , clubbing et rave … une ambiance plutôt survoltée que j’ai adoré , j’en ai pris pleins les yeux et pleins les oreilles , ça m’a clairement donné l’impression que chaque cellule de mon corps était vivante et vibrante , bref une adresse à ne pas rater. 


 Crédit Photo : Isa TS et Village Underground