The LunchBox de Ritesh Batra

The LunchBox  Ritesh Batra

De l’Inde, j’en garde comme une multitude de tâche indélébile dans mon esprit.
Et régulièrement, mes pensées s’échappent vers ce pays.


Pour avoir vécu quelques semaines dans ce pays au quotidien, j’étais très impatiente de découvrir The Lunch box dont l’histoire s’articule autour d’une tradition très présente dans la vie indienne et surtout à Bombay, la livraison par les dabbawallahs , réseau de livreurs , des lunchbox préparées chaque matin pour les indiennes à leurs maris ou enfants.
Une erreur de livraison d’une lunchbox par un dabbawallah est le point de départ du film qui conte l’histoire de 2 solitudes qui se croisent.Une femme, dont le mari est de plus en plus distant, décide de le séduire à nouveau  en lui cuisinant de savoureux déjeuner sauf que la lunchbox accompagné d’une petite lettre est livrée à un autre… un comptable proche de la retraite, fermé au monde depuis la mort de sa femme, aigri, un peu morose.Une relation se noue au fil des repas et les 2 protagonistes évoluent de par leur échanges, ils changent leur mentalité, leur comportement, se remettent en question.
Le tout avec une véritable douceur, ça se suit comme un plaisir gourmand.
Ces deux âmes esseulées vont partager leurs vies par l’écriture puis apprendre à se connaître plus au fil des boites repas échangées entre la cuisine de l’une et le travail de l’autre.
La boite à déjeuner va devenir rapidement leur réseau social à part entière et un moment de la journée qu’ils attendront comme des amants attendent des lettres d’amour.

Les scènes de bureau sont les plus amusantes et représentatives du paradoxe indien, avec leur minutage imperturbable dans un rituel qui ne souffre aucune entorse.
Même regard bienveillant et néanmoins véridique sur la condition de la femme indienne  à la maison dont le seul dialogue est celui qu’elle entretient avec une voisine de l’étage au-dessus, ce qui vaut , là encore , quelques scènes assez drôles..

Au final,
The Lunchbox est une oeuvre d’une pertinence sociale très forte, symbole d’un jeune cinéma indien indépendant qui, tout en développant des problématiques nationales, touche à l’universel. 
 
The LunchBox  Ritesh Batra


The LunchBox  Ritesh Batra

 

Pitch : Ila, une jeune femme délaissée par son mari, se met en quatre pour tenter de le reconquérir en lui préparant un savoureux déjeuner.
Elle confie ensuite sa lunchbox au gigantesque service de livraison qui dessert toutes les entreprises de Bombay.
Le soir, Ila attend de son mari des compliments qui ne viennent pas.
En réalité, la Lunchbox a été remise accidentellement à Saajan, un homme solitaire, proche de la retraite. Comprenant qu’une erreur de livraison s’est produite, Ila glisse alors dans la lunchbox un petit mot, dans l’espoir de percer le mystère.

Publié par

Isa

Blog LifeStyle & Photographie ...Street Art, voyage,culture et Bordeaux en toile de fond.

17 réponses sur « The LunchBox de Ritesh Batra »

  1. Vous êtes bien placée pour donner un avis sur un film indien !
    Nous n'avons visité l'Inde qu'en touristes, et cette histoire autour le quotidien d'un foyer nous intrigue. Le film est sur notre liste pour ces jours.
    Bonne soirée

  2. J'ai beaucoup aimé ! Je ne connais pas l'Inde sauf par sa littérature et j'y ai retrouvé la poésie matinée de réalisme social. Comme toi j'ai trouvé que malgré nos différences culturelles, il y a une forme d'universalité dans ce film. (en revanche énorme frustration, j'ai loupé une phrase importante à la fin, si ça se trouve tu pourrais m'éclairer mais je ne voudrais pas spoiler ici).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s