L’Oeil de Ken au Rocher de Palmer

L'oeil de Ken

Vendredi 6 Mars avait lieu, au Rocher de Palmer, le vernissage de l’exposition de Ken Wong-Youk-Hong.

A travers une série de photographies en noir et blanc sur les sans-abris, Ken nous présente ceux que l’on ne regarde pas.
Des visages marqués et des regards lourds de sens, c’est que qui frappe en  1er lieu à la vue de ces portraits.
Une histoire nous est contée et l’indifférence du spectateur n’est plus possible. Ces abimés de la vie nous font face, pas d’échappatoire devant une photo.
La photographie devient un document qui raconte la misère, l’injustice et la souffrance, mais pas uniquement… il y a aussi la famille qui se forme à nouveau dans la rue, différemment, l’espoir, le temps que l’on égrène en dessinant, les rencontres qui changent une vie comme celle de Maud et Virgil.

‘Virgil me jure qu’elle est alchimiste, Maud, accordéoniste. Qu’avant de la rencontrer, il était secrètement triste. Qu’elle a transformé sa vie en amour surréaliste, Maud, l’accordéoniste. A moitié artiste, l’autre moitié illusionniste.’

Ken a ajouté un court texte à chaque photo, une manière de créer un lien, avec quelques mots qui sont la plupart du temps ceux de ses modèles.

‘Avec ma lampe frontale, je me sens un peu comme ces mineurs péruviens prisonniers d’une mine de cuivre en 2012. Je sais que la fin de cette situation approche. Rien ne pourra ébranler ma détermination.’
Jo, dans la tente où il a vécu durant l’hiver 2013.

Photographe amateur, c’est au départ une belle rencontre, avec Titi, et une photo, celle de Titi et sa chienne malade, qui l’a amené à découvrir ce monde invisible pendant une année où il a réalisé plus de 4000 photos qu’il est notamment possible de découvrir sur sa page Facebook L’œil de Ken.

Le 26 Février, un livre Comme une ombre dans la ville a été publié aux éditions Passiflore.
Il présente le résultat de cette année de street-photographie où il a mis en lumière les sans-abris, ‘en noir comme l’espoir, en blanc comme le temps qui fout le camp’.
Les droits d’auteur seront reversés à une association bordelaise pour les sans-abris.

Quant aux photos présentées dans le cadre de cette exposition jusqu’au 27 Mars, le produit de leur vente sera reversé à Emmaüs.

Les quelques photos ajoutées à ce billet ne sont qu’une infime partie de l’ensemble de l’exposition que je vous engage vivement à aller découvrir.

L'oeil de Ken

L'oeil de Ken

IMG_7146