L’ile de Ré à vélo




Il y a bien longtemps de cela, j’avais pris l’habitude de fêter la fin des examens et de l’année étudiante pour une semaine à l’île de Réavec des amis, toujours les mêmes.
Nos finances n’étant pas ce qu’elles sont aujourd’hui, nous passions la semaine dans un camping du Bois Plage, organisions de grands apéro au milieu de nos tentes et nous déplacions en vélo.


Je garde de ces semaines des souvenirs de jeunesse insouciante et de virées au grand air.
Et c’est ces souvenirs que j’avais envie de retrouver en remettant le cap sur l’île de Ré pour le week-end de Pâques.
J’avais réservé une chambre d’hôtel à Saint Martin en Ré dont je gardais le souvenir des petits déjeuners tôt le matin sur le port à se réveiller sous les doux rayons du soleil.
C’est une ville noire de touristes et où tout est payant que j’ai retrouvé.
Ce n’est que le dimanche matin que nous avons pu profiter du port.

Du coup, j’ai repris mes habitudes d’étudiante et ait décidé de faire le tour de l’île en vélo le dimanche, à la fraiche, de Saint Martin aux Portes en Ré en passant par Loix.
Au final, nous avons fait une balade d’une journée de près de 60 km qui nous a bien plombé les jambes mais il n’y a pas meilleure façon de découvrir l’île à travers les marais salants et les champs de genets et en prenant un petit verre assis à une terrasse de café sur la place centrale d’un petit village.

Et puis, en cas de petit creux, il y a le Chasse-Marée , excellent restaurant tout au bout de l’ile , aux Portes en Ré où il est possible notamment de déguster un tartare de dorade rose au gingembre ou un filet de saint pierre au lait de coco et curry doux ou un homard bleu au sabayon corail, de quoi se requinquer pour le trajet retour…

Au final, après 2 jours sur l’île, je me suis promis de revenir aux beaux jours, hors saison, en juin ou en septembre,  mais cette fois-ci comme au bon vieux temps , en mode roots, bien équipée , sous une tente achetée sur ce site et ainsi retrouver d’anciennes sensations qui conviennent mieux à ce que je recherche quand je vais me balader dans ces régions-là.

Un vrai retour à la nature ….