Amsterdam ‘s Ride

Art Daily Fix Amsterdam

Il y a quelques années de cela, lors d’un séjour sur Séville, je me souviens avoir eu une discussion totalement surréaliste avec une belle sévillane.

À la fin d’une soirée plutôt arrosée, nous en étions arrivées à comparer les mérites de différents aéroports que nous avions respectivement eu la chance de traverser.
Elle me vantait les atouts de celui de Barcelone et de ses boutiques et pour ma part, je lui exprimais mon attachement à celui d’Amsterdam et à ses banquettes si confortables.
Cet échange m’est instantanément revenu en tête quand j’ai débarqué à Schipfol Airport la semaine dernière et aperçu les boutiques de créateurs dans le grand hall.

Le temps de jeter un oeil aux banquettes qui semblaient toujours aussi confortables, nous avons pris le train pour rejoindre le centre de la ville et une petite 1/2 heure plus tard, nous étions arrivées à Centraal Station, en plein centre d’Amsterdam.

Art Daily Fix Amsterdam

Art Daily Fix Amsterdam

Art Daily Fix Amsterdam

Art Daily Fix Amsterdam

Art Daily Fix Amsterdam

Art Daily Fix Amsterdam

Art Daily Fix Amsterdam

Pour ce 1er billet sur cette ville, j’ai décidé de faire simple et classique, une  petite synthèse sous la forme J’aime, J’aime pas…

The Note Book

  • Lézarder aux terrasses de café en sirotant un macchiato ou un latte
  • Chiner les livres anciens et les fringues vintages dans Jordaan 
  • Les glycines qui envahissent les murs des maisons d’époque aux petites briques, et les tulipes qui décorent les ponts,
  • Les petits bancs devant chaque devanture de boutiques, où de restaurants qui invitent le passant au repos l’espace de quelques minutes,
  • La vie qui déborde et s’installe dehors au moindre rayon de soleil,
  • Le beguinage, véritable petit havre de paix au milieu de l’agitation de Kalverstraat ,
  • Prendre l’apéro au Café Van Zyulen et se donner l’impression de faire un bond en arrière en pleine années folles
  • La bière blonde amsterdamoise qui est si fraîche, légère, sans aucune comparaison avec celle que l’on sert dans les brasseries bordelaises
  • L’alcool de genièvre que j’avais découvert à Gand et que j’apprécie toujours autant (oui, je sais, j’ai un peu alcoolisé mon séjour mais que du raisonnable ;))
  • Se rassasier d’excellentes frites chaudes de chez Friet Steeg , soi-disant les meilleurs de la ville et nous n’avons pas été déçues !
  • Profiter de quelques rayons de soleil pour se promener dans le marché de Pijp le samedi matin et déjeuner au marché de Jordaan à midi
  • Et le lendemain matin aller admirer les tulipes, cactus et pivoines au marché aux fleurs de Bloemenmarkt .
  • La carte I Amsterdam qui ne dispense pas des attentes aux principaux musées. Je conseille plutôt de réserver à l’avance les billets sur internet et de prendre une carte de transport OGV.
  • Faire une croix sur le Musée Van Gogh car une attente de 4h dans un week-end de 4 jours, ce n’est pas concevable,
  • Devoir faire autant attention au vélo qu’au voiture en traversant la rue,
  • Le centre-ville, dit Centrum, qui est bruyant, bondé, stressant. Il faut y faire un tour le 1er jour, voir au moins une fois le quartier Rouge et ensuite l’éviter. J’ai été assez étonnée de voir des troupeaux de jeunes hommes attroupés devant les fameuses vitrines comme si le seul moyen d’assouvir certains fantasmes ne pouvaient se réaliser qu’à Amsterdam,
  • Le coût de la vie qui est vraiment elevé.