Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese

Le Loup de Wall Street Scorsese Dicaprio


Le Loup de Wall Street Scorsese Dicaprio

Comme un certain nombre de personnes, j’attendais ce film avec impatience et comme pour beaucoup d’œuvres de Martin Scorsese, je ne fus pas déçue. 


La première impression est que le fil de l’histoire, la manière de filmer et l’interprétation me font penser à Casino du même réalisateur.
Martin Scorsese aime dépeindre les facettes sombres du rêve américain et à mes yeux la dernière fois où il l’avait réussi à  le faire de manière aussi flamboyante que dans le Loup de Wall Street, était pour Casino.

Comme pour Sam Rothstein, l’ascension de Jordan Belfort est destinée à être abattue en plein vol tout en laissant une place à la rédemption.
Comme pour Casino, Le Loup de Wall Street se situe quelque part entre la vulgarité extrême et le génie ultime.
Mais cette fois-ci, Martin Scorsese franchit le pas.
Il n’y avait eu, à ma connaissance,  dans ses films, pas le moindre nu intégral.
Là c’est full frontal sur full frontal, exhibitionnisme à tout va, partouze ….
Même Leonardo DiCaprio s’exhibe beaucoup plus qu’il n’a pu le faire dans la totalité de ses autres films.

Sur cette base, s’enchaînent nombre de scènes appelées à devenir cultes…
La querelle burlesque entre Donnie, excellent Jonah Hill, et Brad débouchant sur la plus stupide des interpellations,
L’incroyable scène de shoot aux quaaludes qui finit par un paralysie partielle de Jordan qui l’oblige à se déplacer en rampant et à ramener la voiture complétement défoncé,
La scène de bagarre entre Jordan et Donnie qui se termine par un bouche à bouche et un massage thoracique dantesques,
Où le naufrage du yacht qui fait bizarrement penser à celui du Titanic

Mais ce qui fait réellement froid dans le dos, ce sont les scènes, dans les bureaux de l’entreprise de Jordan Belfort.
Elles sont presque surnaturelles.
Le réalisateur nous place dans un monde différent, un monde qui nous est totalement inconnu, celui des finances et de ses excès et où on retient qu’au final l’arrivisme paye et qu’à la fin tu peux toujours t’en tirer à bon compte et même capitaliser dessus.
A ce titre, la scène finale, où l’on voit Jordan Belfort refaire surface en allant vendre sa sauce à des anonymes prêts à tout gober, est assez effrayante.

Et en ce sens, on fait également le lien avec le vrai-faux happy end de Casino où finalement la sanction étant déjà tombée, pourquoi revenir dessus … le mal est fait et le cancer s’est généralisé.


Le Loup de Wall Street Scorsese Dicaprio behind the scene

Le Loup de Wall Street Scorsese Dicaprio behind the scene

Le Loup de Wall Street Scorsese Dicaprio

Pitch : L’argent. Le pouvoir. Les femmes. La drogue.
Les tentations étaient là, à portée de main, et les autorités n’avaient aucune prise.
Aux yeux de Jordan et de sa meute, la modestie était devenue complètement inutile.
Trop n’était jamais assez…

Réalisateur : Martin Scorsese
Casting : Leonardo DiCaprio , Jonah Hill, Margot Robbie, Matthew McConaughey, Kyle Chandler. 

Durée : 2h59

Publié par

Isa

Blog LifeStyle & Photographie ...Street Art, voyage,culture et Bordeaux en toile de fond.

24 réponses sur « Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese »

  1. je pensais y aller dans la semaine et puis boulot et stress m'ont rattrapées :s
    vu par ma maman qui s'est trouvée assez déstabilisée par des scènes plus crues que ce à quoi elle s'attendait 😉 cela étant elle reste sensible à la performance d'acteur de Di Caprio.
    du coup, j'hésite un peu 😉

  2. Vu et adoré au cinéma. Inutile de préciser que Leonardo Dicaprio est incroyable. Un peu de longueurs à la fin mais les 3 heures passent à toute vitesse. Par contre bien choisir la personne qui nous accompagne au cinéma car on peut vite se sentir mal à l'aise 🙂

  3. J'ai failli aller le voir aujourd'hui… mais 3 heures… j'ai hésité et renoncé, trop de travail à faire ;-(
    Je croise les doigts pour qu'il reste à l'affiche une semaine de plus !

  4. Je suis une grande fan de Léonardo alors évidemment, si on va par là, je suis très bon public. Après, pour parler du film lui même, je savais ce que j'allais voir: drogue, sexe, argent. Mais tu vois, je n'ai pas été du tout déçue. Les 3h sont passées vite. J'ai ri, beaucoup ri finalement 🙂 Pas du tout mal à l'aise, contrairement à quand j'ai visionné La vie d'Adèle où certaines scènes étaient vraiment plus… osées ^^

    Bisous ma belle!

    M.

  5. Encore une fois, le couple Scorsese-diCaprio fonctionne à merveille ! Moi aussi, j'ai bien sûr pensé à Casino même si le sujet n'est pas du tout le même ( mais on est obligé de s'évoquer Sharon Stone devant la blondeur de la femme de Jordan ) Je n'ai pas vu les 3h défiler et j'ai été bluffée encore une fois par la performance de di Caprio … Vraiment un très grand comédien ( Regarde Aviator si tu ne l'as pas déjà vu, tu devrais te régaler ! )

  6. Ce qui me freine se sont les 3 heures, je n'ai pas encore réussi à trouver le temps ! J'espère le voir en salles, en DVD ça ne fait jamais le même effet.
    Merci pour ton avis Isa.

  7. Dans le cinéma, il y a ce que j'appelle des couples gagnants, ceux dont la collaboration aboutit toujours sur un chef d'œuvre. Scorsese et Di Caprio en font partie ! Je n'ai pas encore vu ce film, j'en ai tellement en attente et si peu de temps. Mais il est sur ma liste pour sûr 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s