Under the Dome

Under the Dome


Comme un certain nombre de personnes , je ne suis pas passée à côté du démarrage de la série évènement du moment sur M6 et surtout à côté du matraquage médiatique généré autour d’elle, je nomme Under the dome .
Une bande-annonce plutôt percutante, diffusée aux heures de grandes écoutes et bingo ,on n’a plus qu’une seule envie : voir ce que cela donne en ‘vrai’.
Et ma foi, ‘en vrai’, j’avoue être plutôt déçue.

Under the Dome est adapté d’un roman éponyme de Stephen King que j’avais lu à sa sortie en 2009.
L’histoire était un prétexte à un critique acide de la société américaine et pointait les dangers d’un courant politique en particulier, le Tea Party, en créant un parallèle particulièrement efficace avec la montée du fascisme que l’Europe a connu avant la seconde guerre mondiale.

Dans les 2 premiers épisodes, nous sommes visiblement bien loin de ces aspects-là.
Cette adaptation semble totalement censurée et édulcorée à la mode teen movies made in America.

Les personnages ont été passablement modifiés et semblent finalement plutôt inoffensifs, un comble pour une adaptation d’un roman de Stephen King.
On garde les mêmes noms, on garde le postulat de base.
Et c’est tout.
On colle tout cela sur un scénario qui part dans des directions plutôt improbables et qui n’ont plus rien à voir avec l’intrigue de base.
J’ai du mal à imaginer que le romancier ait adoubé cette série.

Comme je suis quelqu’un de plutôt tenace, j’ai quand même persévérer hier soir mais je crois que j’ai mis un point final à l’issu du 4eme épisode…

Cette série méritait vraiment un traitement plus poussé et adulte, et beaucoup moins lisse.
Je conseille vivement de lire le roman et au moins vous aurez une réponse à la fin des 1000 pages. 


Pitch : Les habitants d’une petite communauté se réveillent un matin, coupés du monde et piégés dans la ville à cause d’un immense dôme transparent. Certains tenteront, de manière dissimulée, de tirer profit de cette situation inquiétante et inexpliquée, afin de prendre le pouvoir. Mais une résistance va s’organiser autour d’un vétéran de la guerre en Irak, pour empêcher ces personnes malveillantes de parvenir à leur fin.