Un dimanche comme les autres à Bordeaux

Rarement le temps de s’ennuyer le dimanche sur Bordeaux.
La journée démarre par la désormais traditionnelle visite au marché des capucins, qui ravit autant mes pupilles que mes papilles.
Il me faudra surement encore quelques dimanches pour faire en complétement le tour et surtout tester l’ensemble des stands.
Dimanche dernier, c’est à celui des pâtes fraiches que nous nous sommes arrêtés et éterniser le temps de faire un choix entre les raviolis aux cèpes, ceux aux truffes ou encore ceux aux asperges.
Notre dernier stop est toujours pour le stand des jus d’orange , déguster un jus d’orange frais est le petit plaisir de la balade…

Puis le chemin de retour se fait par la place Saint Michel pour prendre une petite noisette , même si la place est en travaux et complétement  défoncée, les petites terrasses sont toujours aussi pleines de vies et le reflet d’un quartier simple et animé ,
Juste avant d’arriver à la maison, un petit arrêt à la pâtisserie orientale s’impose pour acheter des cornes de gazelles , sablés au chocolat et aux noisettes ou montécaos pour le dessert.

L’après-midi, direction place Pey Berland pour la course d’orientation annuelle.

Près de 3h à parcourir Bordeaux dans tous les sens pour trouver 15 points disséminés dans divers quartiers de la ville avec à chaque fois un détail du lieu, une statue, une architecture particulière à découvrir pour valider le passage.
A chaque borne, l’excitation des enfants pour savoir qui va poinçonner la carte est au maximum puis après quelques tractations, l’excitation se reportesur le parcours pour découvrir ou se situe le prochain point.
Après quelques discussions et concertations, chacun reprend son vélo pour poursuivre.

L’après-midi se terminera à la boulangerie de l’Hôtel de Ville entre fondant au chocolat et cake aux pralines, de quoi rassasier et régaler tout le monde.