Les fresques murales de Bangalore



Probablement parce que Bangalore se veut une ville moderne , au sens indien du terme , ses murs sont couverts de peintures , certaines sont confectionnées dans l’illégalité ou presque , d’autres ont été carrément commandées par le gouvernement local qui a engagé , en 2010 , 100 artistes locaux pour représenter des scènes historiques , de la vie quotidienne , de la vie en zone rurale ou des divinités …


Évidemment , ces fresques ont été réalisées dans un des quartiers les plus aisés de la ville , celui des consulats, des administrations , des belles résidences et des fonctionnaires de l’etat .

Remarquons au passage , que ces rues sont parmi les plus propres de la ville …
Ce projet dont le budget était plutôt élevé , a soulevé la colère des contribuables …
Evidemment , comment justifier le fait que l’on consacre de telles sommes à du cosmétique alors qu’il y a tant à faire en terme d’infrastructure routière , de sécurisation des quartiers , de services publics … etc.

On ne peut qu’acquiescer, quand on a testé les coupures de courant quotidiennes , les coupures d’eau , les pannes de trains et les trains de banlieue , les détritus par kilo par terre …. etc.

Néanmoins , après presque 3 semaines dans ce pays , je suis à peu près sûre que même sans les fresques murales , ce budget n’aurait pas été alloué à améliorer le quotidien des indiens et tant que les politiques ne seront pas décidés à changer leurs comportements sur ces aspects , peu de chance que le quotidien des indiens reflète les 5% de croissance que les pays pense attendre en 2013 …