BKK Market



Pour bien s’imprégner de la Thaïlande, rien de tel qu’un petit tour au marché.
Mais pas n’importe lequel !
Les célèbres marchés de Pat Pong à Bangkok ou le Night Bazaar à Chiang Maï sont malheureusement devenus, au fil des ans, des endroits uniquement destinés aux touristes où abondent polos à quelques euros et autres contrefaçons.

L’immense marché Chatuchak à Bangkok reste encore intéressant, ne serait-ce que par sa taille.
On dit que c’est l’un des plus grands marchés au monde. Plusieurs jours seraient nécessaires pour en faire le tour !
On y trouve tout à condition de ne pas s’y perdre et de ne pas être allergique à la foule.

Il y a bien sûr les marchés flottants et aussi l’étonnant marché de Mae Klong, carrément installé sur une voie ferrée.
Elle est libérée dès que le train est en vue et à peine le convoi passé, frôlant les étals de quelques centimètres, la voie est de nouveau encombrée.
Mais les plus intéressants et ceux que je préfère, ce sont les grands marchés alimentaires,  à ne manquer sous aucun prétexte.
On aimerait s’y asseoir dans un coin, se faire tout petit et observer car c’est un véritable spectacle auquel on est convié.
Impossible, toutefois, car chaque mètre carré est occupé et on finirait par gêner.
En pénétrant dans ces marchés, on a vraiment le sentiment de rejoindre une fourmilière.
Les ruelles qui les desservent sont encombrées de livreurs en moto, à vélo, à pied, transportant, tirant ou poussant dans tous les sens des attelages d’une diversité et d’une créativité proprement déconcertante.
Un trafic dans lequel les chalands doivent se frayer un chemin tout en évitant les rigoles ruisselantes d’eau et de détritus divers.
Déroutant pour le profane, ces marchés requièrent toujours un certain temps d’adaptation.

Puis, petit à petit, on apprivoise l’ambiance, les senteurs et les sons.
La curiosité et l’intérêt finissent toujours par l’emporter sur la réserve.


Petit carnet pratique :

Ne pas manquer :

<     –  Marché de Pak Khlong qui est un marché maraicher de gros le jour et le plus grand marché au fleurs en gros de la ville la nuit. Le mieux est d’y aller vers 18H , au moment ou les étals de fruits et légumes cédent la place aux fleurs.

     –  Le marché du week-end Chatuchak qui , méne s’il draine beaucoup de touristes , est le plus grand marché de Thailande et le plus grand marché couvert au monde avec plus de 15 000 échoppes repartis sur 12 000 hectares. Il reste tout de même un incontournable.

     –  Si vous avez le temps, faire le marché flottant de Damnoenk Saduak , pionner de tous les marchés flottants ,  mais il faut compter généralement au moins une ½ journée pour le rejoindre. J’ai pour ma part fait l’impasse en me disant que ce serait pour la prochaine fois.

      –   Et évidemment , ne pas oublier Chinatown . .. j’y reviendrais dans un prochain billet.