Le Hobbit : Un voyage inattendu de Peter Jackson


Le mot qui me vient, d’emblée : inégal.
Quelque chose m’a chagriné et agacé durant tout le film sans que je sache pourquoi.
Est-ce visuel ? Est-ce le récit ?
Sans doute les deux.
Visuellement parlant, ce film n’a clairement rien à envier à ses 3 prédécesseurs.

Au fil des minutes, le voyage de Bilbon se structure comme un parfait calque de ce que fut la Communauté de l’Anneau , de la constitution des la Communauté des nains , en faisant passer le voyage par Foncombe et surtout en introduisant la présence d’anciens personnages ( Galadriel, Sarumane , Elrond et bien évidemment Gollum ).
Du coup , cela limite tout effet de surprise.

Lorsque la compagnie court dans les montagnes, lorsqu’elle avance dans les paysages irréels de la Nouvelle Zélande, lorsqu’elle doit faire face à une menace Orque, tout cela a beau être techniquement irréprochable, le sentiment de déjà-vu s’installe.
Les scènes où l’action s’emballe sont haletantes et le spectateur reste hypnotisé.
Mais Peter Jackson a voulu en faire beaucoup trop et donne l’impression de vouloir en mettre toujours davantage plein la vue …

Par exemple , à mon sens, le combat des géants de pierre n’était pas indispensable …
Ou également , la course poursuite dans les tunnels des gobelins qui  finir par un « surf » improvisé sur une passerelle qui s’échoue miraculeusement sans dégâts au fond d’un gouffre …

Reste les personnages  que nous sommes content de retrouver pour certains et heureux de découvrir pour d’autres.
Bilbon est un personnage intéressant à suivre , presque plus que Frodon.
Quand aux nains , leur compagnie est agréable.
Ils offrent de multiples personnalités se conjuguant parfaitement…

Cette critique mi-figue , mi-raisin ne m’empêchera pas d’aller voir le second opus dès sa sortie , en grande fan de Tolkien que je suis … 



Pitch : Les aventures de Bilbon Sacquet, entraîné dans une quête héroïque pour reprendre le Royaume perdu des nains d’Erebor, conquis longtempsauparavant par le dragon Smaug.
Abordé à l’improviste par le magicien Gandalf le Gris, Bilbon se retrouve à intégrer une compagnie de 13 nains menée par Thorin Ecu-de-Chêne, guerrier légendaire. Ce voyage les emmènera au Pays sauvage, à travers des territoires dangereux grouillant de gobelins et d’orques, de wargs assassins et d’énormes araignées, de changeurs de peau et de sorciers.

Avec : Martin Freeman, Richard Armitage, Ian McKellen… 

Durée : 2 h 49 min
Date de sortie : 12 décembre 2012