Le Mur Oberkampf by Cix

Après le Mur de Bordeaux, en Novembre 2015, en duo avec Spaik, et une oeuvre monumentale réalisé également dans la capitale aquitaine durant l’été 2016, C’est au Mur Oberkampf que Cix a posé cette fois-ci ses bombes fin Mars.

Sur le thème des 3 singes de la sagesse, le sourd, le muet et l’aveugle, librement interprété, Cix est resté fidèle à son style et son univers en réalisant une représentation haute en couleurs et dans le pur folklore sud-américain.
Partant d’un mur repeint en noir, il aura fallu 4 jours de travail à l’artiste pour dérouler toute l’étendue de son art, du quadrillage initial du mur, puis le tracé des contours des 3 portraits au pinceau jusqu’à l’explosion finale.

Mi-effrayants, mi-effrayés, les 3 masques, d’inspiration aztéque, transforment totalement la physionomie de la petite Place Verte et interpelle le passant.

Artiste urbain mexicain issu d’une région culturellement riche et ancrée dans les racines des civilisations zapotèques et aztèques, Oaxaca, Antonio Triana aka Cix jongle  entre culture mystique préhispanique, folklore mexicain moderne voire futuriste et thématiques comme la mort, les effets du temps et les cycles de la vie en jouant graphiquement sur la distorsion de ses personnages.
Sa palette de couleur est essentiellement vive et fluorescente, ce qui lui confère un style ‘pop psychédélique’ et lui permet de peindre pour des grandes marques comme sur des murs monumentaux.

A découvrir jusqu’à fin Mars, avant la prochaine performance qui verra cette fois ci Fernand, artiste originaire de Mulhouse, investir la surface.