Les cycles lunaires de Mademoiselle Maurice

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (4)

L’art urbain regroupe différentes disciplines, du graffiti au yarn bombing, la palette est large.
Mademoiselle Maurice, artiste originaire de Paris, a fait le choix de l’origami.
En plastique ou en papier, il s’agit en tout cas d’une belle façon d’apporter couleurs et légèreté dans notre quotidien.

En juin dernier, sa dernière fresque parisienne a été inaugurée dans le 13eme arrondissement.
Sur un immeuble de la cité Paul Bourget, qui devrait être détruit en fin d’année, elle a réalisé une oeuvre de 140 mètres de long et 15 mètres de haut.

Afin de mieux faire ressortir ses origamis, l’artiste a préalablement repeint la surface du bâtiment  en noir début Juin, avant d’y apposer ses délicats pliages.
Pour parvenir à terminer de cette oeuvre monumentale, elle a dû revoir sa façon de procéder pour prendre en compte les 3 semaines de pluie et le temps agité du mois de Juin.
Au milieu des origamis se sont glissés quelques pochoirs pour venir combler les trous.
Ce projet a été initié par la mairie du 13eme arrondissement qui a fait appel à la galerie Mathgoth, également à l’origine  du mur réalisé par Jorge Rodriguez-Gerada qui se situe rue Nationale, de celui de James Reka au coin des rues Chevaleret et Regnault,  ou de celui de Jace rue du Moulinet en plein coeur de la butte aux cailles.

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (9)

Derrière le nom de scène de Mademoiselle Maurice se cache une plasticienne engagée à l’univers coloré qui revendique un art de rue écologique.
Son matériau de prédilection est le papier recyclé.
Originaire de Haute Savoie, elle résidait à Tokyo lorsqu’est survenu l’accident nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011, et a décidé en réaction de créer des oeuvres en rapport avec ces événements.
Engagée humainement, l’artiste travaille avec des associations, des hôpitaux, mais aussi avec certaines enseignes, comme Tudo Bom, boutique de vêtements bio et éthiques située dans le 18e arrondissement de Paris.

Installée à Paris depuis plus de 4 ans, Mademoiselle Maurice élabore puis crée de nombreuses oeuvres colorées , portant les fruits d’un parcours riche d’influences et d’enseignements.
Via l’origami, ou la dentelle, voire la broderie, ou encore d’autres techniques mixtes, elle donne naissance à des oeuvres en prise directe avec son quotidien.
Ses matériaux fétiches étant le papier et le fil, elle aime mettre en forme des matériaux nobles et naturels de manière complexe. 

De ces créations ouvertement positives,  ultra colorées et revendicatives, émane un carrousel d’émotion ou tout un chacun trouve écho à sa propre sensibilité. 
Légère en apparence, l’oeuvre de Mademoiselle Maurice interroge et soulève bien des questions quant à la nature humaine et les interactions que l’homme et son environnement entretiennent. 
Souffle de fraicheur mais vraie réflexion évolutive, la démarche artistique de cette artiste ouvre, en pavant de couleurs la dualité d’une réalité aussi attirante que repoussante, de larges espaces d’abstractions dans la cité.

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (6)

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (1)

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (7)

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (8)

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (3)

Mademoiselle Maurice Cycle Lunaire Paris Mathgoth (2)