Ourcq Living Colors #10

IMG_3303

Lieu de passage incontournable du 19eme arrondissement pour tout amateur de street art, le long mur de la rue Germaine Tailleferre a entièrement été découvert par une nouvelle fresque, début Juin, dans le cadre du festival Ourcq Living Colors par la crème des streets artistes parisiens pour offrir à la ville l’une ses plus belles galeries à ciel ouvert.
Organisé chaque année par l’association Cultures Pas Sages, ce festival fêtait cette année ses 10 ans d’existence.
Côte à côte, une vingtaine d’oeuvres ont été réalisés par les artistes, chacun restant  fidèle à son style, tout en veillant à créer une continuité visuelle entre les pièces.
Au final, les réalisations s’enchaînent avec fluidité pour former un tout très unitaire.

La rue s’ouvre sur une peinture  monumentale de Da Cruz, graffeur parisien, originaire du 19éme. Avec ses traditionnels masques colorés inspirés de l’art ethnique africain, il plante le décor.
A partir de là, le reste du mur n’est que du pur bonheur pour tout amateur d’art urbain.
Des portraits pixellisés réalisés au spray de Kan, aux félins habillés de calligraphie arabe de Marko 93, en passant par les lignes et courbes donnant vie aux visages d’Hopare, l’art abstrait à base d’illusion optique d’Astro, les représentations en  3D de Shaka où les guerriers bantou de Kouka, le résultat est vraiment impressionnant tant la technique des artistes est aboutie et maîtrisée.

Depuis plus de dix ans, l’intervention de dAcRuZ dans l’espace public crée un lien intergénérationnel et intercommunautaire entre les habitants d’Ourcq-Villette, quartier-monde en perpétuel état d’urgence.

L’édition 2016 (4 et 5 Juin) de ce festival street art a fait un bilan de ces dix ans d’action et accompagne la transformation du tissu social en y associant les habitants et les institutions et en initiant les projets qui feront vibrer le quartier dans les années à venir. 

Il contribue au rayonnement culturel du dix-neuvième arrondissement en l’inscrivant comme un lieu incontournable de l’expression du street art à Paris.

« Il faut plus que jamais nous fabriquer une nouvelle iconographie commune. Quel meilleur endroit que la rue, ce musée à ciel ouvert, pour faire se rencontrer les gens à travers l’art ? » (dAcRuZ, thanatopracteur urbain)

IMG_3313

IMG_3327

IMG_3312

IMG_3304

IMG_3293

IMG_3203

IMG_3199

IMG_3200

IMG_3197

IMG_3196

IMG_3329