Kaos Temple from Okuda

La iglesia Skate (7)

Au jeu de la valse-hésitation du ‘j’ai très envie’ mais c’est ‘pas raisonnable’, je suis toujours perdante, ou gagnante, ça dépend de l’idée que l’on se fait de la vie.
Un petit moment que je lorgnais sur les photos de la Iglesia Skate qui circule sur le net, et qu’Okuda San Miguel a relooké en Décembre.
Difficile d’y résister, mais à 6H de Bordeaux, ça fait quand même une petite trotte, et en même temps avec un stop à San Sebastian pour se désaltérer et picorer quelques pintxos, le trajet passe plutôt vite …

Un peu paumée dans une zone industrielle d’Aragon, l’iglesia Santa Barbara de Llanera a été construite par l’architecte Manuel del Busto des Astrudies en 1912.
Abandonnée pendant des années, quasiment au bord de l’effondrement, un groupe de skateurs a décidé l’année dernière de rénover les lieux, d’y installer des rampes de skates et d’en faire un lieu ouvert aux passionnés, skateurs et artistes.

Afin de parvenir à ce résultat, une campagne de crowfunding a été mise en place et 24 500€ ont été collectés, rendant ainsi possible le projet.
En même temps que les travaux de mise en place du skate park, Okuda a travaillé pendant 7 jours, à raison de 12H par jour.
Visages à facettes, crânes géométriques et faune psychédélique encadrent le plafond voûté, avec une pièce emblématique, nommée Kaos Star, qui représente une rose des sables colorée et porte le message de l’artiste : seule compte la direction que l’on choisit de prendre.

Le projet, soutenu par Red Bull, n’est pas le premier du genre.
L’Abbaye de Malmesbury, à Wiltshire, au Royaume-Uni, a déjà accueilli sept fois des rampes de skate en ses murs, le temps d’une journée.

A voir ci-dessous, en fin de billet, l’interview d’Okuda.
Pour visiter les lieux : https://www.facebook.com/La-Iglesia-Skate-274682532652217/?fref=ts
Le site de l’artiste : http://okudart.es/showcase/

La iglesia Skate (1)

La iglesia Skate (8)

La iglesia Skate (3)

Okuda, artiste multi-facettes, aussi à l’aise dans le street art, ou le land art que sur toile et en galeries, réalise des créations pleines de contrastes, entre courbes et formes géométriques, entre monochrome et explosion de couleur.

Né en 1980 à Santander, il vit et travaille à Madrid.
Son travail cherche à montrer la signification de la vie et ses contradictions, souhaitant ainsi nous faire réfléchir sur les conflits entre le modernisme et les racines humaines, ainsi que sur la guerre et la violence.

Acteur majeur de la scène internationale, il figure dans le top 100 du guide de l’art contemporain urbain 2014.
Convoité par les plus grandes marques internationales, Okuda parcourt le monde, décorant métros, trains, buildings, murs et galeries.