Gustav Klimt x Inge Prader

inge_prader_klimt

A l’occasion de la 23ème édition du Life Ball à Vienne, la photographe autrichienne, Inge Prader a choisi les oeuvres les plus emblématiques de Gustav Klimt pour leur donner vie en utilisant des modèles vivants, rendant ainsi hommage au peintre viennois, célèbre pour ses iconiques peintures dorées de femmes lascives inspiré de l’art byzantin.

Les courbes sinueuses et le style des oeuvres de Klimt se prêtent parfaitement à leur transformation en images contemporaines, faisant de lui un artiste aussi pertinent au 21ème siècle qu’au 19ème siècle.
Ses peintures fastueuses m’ont toujours fasciné, tout autant que le peintre.
Cherchant plutôt à ré-interpreter les toiles plutôt que d’en faire une copie, l’exercice réalisé par Inge Prader est plutôt réussi et le résultat final séduit.

J’aime tout particulièrement l’interprétation qu’elle a fait de ‘Danaé’ qui est ma préféré, tout autant pour le mysticisme qu’elle dégage que pour ce qu’elle représente.
Dans ce tableau, Klimt revisite le mythe grecque de Danaé, fille d’Acrisios, roi d’Argos, qui emprisonne sa fille lorsqu’un oracle lui prédit qu’il sera tué par son propre petit-fils.
Zeus s’éprend de Danaé et parvient à entrer en contact avec elle en se transformant en une pluie d’or.
Persée naît de cette union.
Quelques années plus tard, il participe en Thessalie à des jeux auxquels assiste également Acrisios.
Dépassant sa cible au lancer du disque, Persée frappe et tue accidentellement son grand-père.

Ce tableau est probablement l’oeuvre la plus célébre de Gustav Klimt, son histoire le rend encore plus fascinant.

tumblr_nwaru7xEWi1u8rtwro5_1280

slide_459178_6190344_free

Inge-Prader-03

inge_prader_klimt1