Tribute de Seth & Co

SETH TRIBUTE

De passage à Paris ces derniers jours, j’ai été voir l’exposition Tribute 1996 – 2016 de Seth, présentée en collaboration avec Disco, Bears, Babs, Nasty et Tarek Benaoum à la galerie Géraldine Zberro.

Pour cette occasion, l’artiste revient sur 20 ans de carrière dans le graffiti à travers des toiles peintes avec ses compagnons de la 1ere heure, mélangeant d’un côté son style totalement onirique et tourné vers le rêve,  et de l’autre le quotidien, l’urbain avec les principaux codes du graffiti comme les tags,  les blazes ou le lettrage.

Réalisées à l’acrylique, et à la bombe aérosol, l’usage des 2 techniques permet de donner une certaine dynamique aux oeuvres tout en conservant la douceur des traits.
Même si mon âme de globe-trotteur préfère ses réalisations sur les murs du bout du monde, j’avoue qu’encore une fois, après Walking on a Dream, sa précédente exposition à la galerie Itinerrance, je suis sous le charme.
C’est à chaque fois un petit voyage dans une dimension parallèle,  un univers fait de poésie et d’évasion.

A découvrir jusqu’au 14 Mars à la galerie Géraldine Zberro.
25 rue Jean Mermoz, Paris 8éme.

12823290_10153459131927045_2109772760330551560_o

Tribute Seth

seth tribute

« Né à Paris, en 1972, Julien Malland commence à peindre sur les murs du XXéme arrondissement de Paris sous le nom de Seth au milieu des années 90.
Il se fait connaître dans le mouvement graffiti parisien en se spécialisant dans la réalisation de personnages.

En 2000, diplômé de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, il publie avec Gautier Bischoff le livre Kapital, qui reste jusqu’à aujourd’hui plus gros succès sur le graffiti français.
Ils créent ensemble la collection de monographies d’artistes urbains, Wasted Talent.

À partir de 2003, il commence à parcourir le monde dans l’intention d’échanger avec des artistes urbains issus de cultures différentes, et s’ouvre ainsi à de nouvelles ma­nières de vivre et de pratiquer la création dans l’espace public.
Il commence dès lors à représenter des personnages simples, souvent enfantins, connectés d’une façon ou d’une autre aux environnements chaotiques dans lesquels ils sont peints.
Témoin des conséquences de la globalisation, il célèbre dans ces créations les traditions et créé ainsi une hybridité culturelle entre technique d’expression moderne et représentation traditionnelle.

Qu’il s’agisse de collaboration avec des artistes urbains locaux ou qu’il apprenne des techniques traditionnelles auprès d’artisans, son approche a pour but de susciter un dialogue artistique.

Seth est également présentateur, auteur et réalisateur de documentaires de la série «Les nouveaux explorateurs» diffusé en France sur Canal+.
Il a retracé ces deux dernières années de voyages dans un livre, Extramuros. »

http://seth.fr/