Spaik x Cix x LibreHem in Shoreditch

Spaik Cix Libre Hem couv

Il suffit d’un rapide tour d’horizon des oeuvres de street art de l’East End londonien pour se rendre compte que les dernières semaines ont été résolument sud-américaines.

Que ce soit la calligraphie de Said Dokins, où l’univers coloré de Spaik, Cix et Libre Hem, où l’ambiance follement psychédélique de Bicicleta Sem Freio, les rues de Brick Lane et Shoreditch semblent totalement envahies d’une frénésie ou l’on s’attend à tout moment à voir débarquer les défilés colorés des choletas de La Paz ou les processions religieuses de Mexico.

Le mur le plus spectaculaire est sans hésiter celui réalisé par le trio d’artistes mexicain Cix, Spaik et Libre Hem sur Great Eastern Street, même si un détour par Handbury Street s’impose pour voir celui de Said Dokins juste en face du héron de Roa  ou celui de Bicicleta Sem Freio tout au bout de la rue.

Fruit d’une tournée européenne qui les a mené de Paris, Bruxelles à Berlin, Londres et Bordeaux au mois d’Octobre pour leur performance sur le Mur, cette fresque longue d’environ 50 métres occupe les panneaux disposés le long d’un ilot d’immeubles en pleine restructuration, chacun des 3 artistes ayant investi une zone.

Combinant peinture à l’aérosol et à la brosse, à partir d’une palette de couleurs vives, cette réalisation collective présente les thèmes phares des 3 artistes,  la mort, les effets du temps, le cycle de la vie, ou la relation entre l’homme et la faune animale.
Totalement inspirée par le folklore et le mysticisme mexicain, cette nouvelle oeuvre apparait comme un emblème moderne du muralisme sud-américain dans un quartier londonien en pleine mutation et frénésie artistique et créative.

Appelée à disparaitre une fois les travaux terminés, une virée s’impose pour tout amateur qui passe dans le coin.

Spaik Cix Libre Hem (2)

Spaik Cix Libre Hem (3)

Spaik Cix Libre Hem (4)

Spaik Cix Libre Hem (9)

Spaik Cix Libre Hem (8)

Spaik Cix Libre Hem (7)

Spaik Cix Libre Hem (6)

Spaik Cix Libre Hem (1)