Le mur de Bordeaux by Spaik et Cix

DSC02504

Le 1 Novembre de chaque année, c’est le jour de morts dans de nombreux pays.

Au Mexique, el dia de muertos débute le 31 Octobre et les festivités durent généralement plusieurs jours.
D’après les croyances de ce pays, les âmes des défunts reviennent sur terre suivant un ordre précis : le 1er novembre est le jour des enfants morts  et le 2 est dédié aux adultes disparus.
Il convient alors de leur donner les offrandes appropriées.
Dans chaque foyer est installé un autel, superbement décoré avec des objets ayant appartenu aux défunts.
On y dépose aussi des offrandes : les fameuses têtes de mort en sucre, le traditionnel pain de los muertos, des fruits ou des plats particulièrement appréciés par le défunt.

C’est cette fête typique que les artistes Spaik & Cix ont choisi de célébrer en représentant une tête de mort festive et haute en couleurs sur le mur, une belle façon d’introduire el dia de muertos à Bordeaux, et ce pendant 1 mois complet.

Originaires du Mexique, l’ensemble de leurs oeuvres, réalisées avec une palette de couleurs variées et vives, reprennent habituellement les scènes traditionnelles de la vie mexicaine empreinte de croyances et de coutumes ancrées depuis des décennies.
Pour cette semaine de la Toussaint, ils n’ont pas failli à leurs habitudes en représentant 2 têtes de morts faites de personnages, d’objets, de symboliques et d’animaux qui s’entrelacent et s’imbriquent donnant ainsi du relief à l’ensemble.
Chaque détail, chaque scène aiguise notre imagination et l’on se surprend à essayer de les rapprocher du quotidien des  mexicains.

Evoluant en règle générale séparément, les 2 artistes se retrouvent dans le cadre de tels évènements pour livrer des compositions pleines de  couleurs, typique des réalisations sud-américaines, comme une version moderne du muralisme mexicain dont le chef de file légendaire est Diego Rivera.
Ces énormes murs représentant généralement un événement historique sont ancrés dans la culture de ces pays aussi surement que la Joconde en France.
Il est possible d’en admirer dans toutes les mégapoles sud-américaines et je me souviens pour ma part en avoir croisé de magnifiques à La Paz et Lima.

Recouvert ce week-end pour préparer la prochaine performance de Delphine Delas, artiste bordelaise, il est tout de même possible d’admirer une seconde réalisation de Spaik juste à côté.
En effet, le week-end dernier, il a poursuivi l’aventure bordelaise en peignant 2 majestueux loups sur la même place.
Espérons qu’ils veilleront sur les lieux pendant de longs mois …

DSC02505

DSC02491

DSC02486

DSC02488

DSC02482

SAIK (2)

SAIK (3)

SAIK (4)

SAIK (1)

Pour en découvrir un peu plus sur les artistes :

Pour en découvrir un peu plus sur le Mur De Bordeaux :

La prochaine performance de Delphine Delas se déroulera la semaine prochaine avec un vernissage prévu le vendredi 27 à 17H.