Le Mur Oberkampf by La Rouille

28062015-DSC00750

Un mur sur lequel la rouille a coulé au fil de temps,
Un collage, comme un négatif,  représentant une jeune femme en position défensive,
Un petit tableau, de ceux que l’on trouve dans les chambres de jeune fille,
Un interrupteur pour étendre la lumière,
15 jours pour découvrir ce sombre portrait sur le M.U.R Oberkampf.

La Rouille a débuté sa performance vendredi soir en recouvrant l’œuvre de Combo par ce qui semblait représenter le mur d’une pièce vieillie par le temps.
Samedi matin, c’est le portrait d’une jeune fille peint par l’artiste qui fut collé,  puis les traits affinés à la peinture, et les contours précisés.
Puis par petites touches de peinture marron, d’eau vaporisée, d’ombres et de coulures, la rouille s’est installée sur l’ensemble de la surface.
Au final, un magnifique et inquiétant portrait de jeune fille qui semble enfermée dans ce rectangle, et qui tente d’en sortir.

L’artiste, originaire de Chambéry, a imprimé son style en utilisant une palette de couleurs sombres, quelques pointes de couleurs rouille, jouant avec les ombres et les coulures pour créer l’usure et la détérioration du temps.
Au-delà du mur, La Rouille participe actuellement avec les artistes Zel, Yol et Moyoshi à l’exposition Hors Cadre qui mêle graffiti, exposition, peinture et installation.
Pour une durée de 15 jours, de la création à la destruction, les  4 artistes ont totalement investi les murs de la galerie Amour à Bagnolet, un ancien garage de 300m2 .
A découvrir au 24 rue Molière à Bagnolet.
27062015-DSC00652

27062015-DSC00661

27062015-DSC00670

27062015-DSC00683

27062015-DSC00685

27062015-DSC00689

28062015-DSC00749

28062015-DSC00752

DSC00748