Le M.U.R de Bordeaux by Kendo

28042015-IMG_8287

Au départ, un mur qui m’interpelle au coin de la rue Croix de Seguey et du Boulevard Président Wilson : Résiste.
Dans ce pâté de maison en cours de démolition, il donnait de la voix à la place des quelques murs qui restaient et résistaient..
Je serais bien incapable de dire ce qu’il y a aujourd’hui à la place, probablement une agence bancaire ou un assureur.
En tout cas, plus rien qui ne suscite l’intérêt…

Je n’ai découvert que très récemment que l’auteur de cette réalisation était Kendo qui a eu les honneurs du M.U.R de Bordeaux ce mois-ci.
Lors de cette performance, c’est un autre message que transmet l’artiste : Love Life.
Dans la continuité finalement : résiste et profite à fond de ta vie !

Spécialiste du lettrage , ses réalisations se caractérisent par des formes souples, rondes avec un côté effervescent, le tout avec une palette de couleurs totalement pétillantes… et la fresque de la place Jean & Jean Paul Avisseau ne fait pas exception.
Une vraie ode au printemps…

Découverte cette semaine, lors d’une journée particulièrement morne et grise, elle éclaire littéralement le petit parvis attenant à l’école.

Originaire de la région parisienne, Kendo a démarré le graffiti dès l’adolescence,  et affiné ses œuvres petit à petit pour aboutir à la representation de lettres occidentales particulièrement sophistiquées.
Ses premières œuvres, il les a réalisées sur des murs, dans la rue, et all around the world, de Bordeaux au Brésil où sa route a croisé celle de Seth à Bello Horizonte, en passant par Lisbonne, Amsterdam, Montréal ou New York.
Membre fondateur du collectif bordelais Peinture Fraiche qui a réalisé notamment la sublime fresque de la rue de la Faïencerie qui n’est plus, la faute aux résidences immobilières qui se reproduisent très rapidement dans ce quartier, il œuvre également dans le cadre de Transfert, exposition éphémère des principaux collectifs  de street artistes de la région, qui investit chaque année un lieu bordelais chargé d’histoire.

Transfert en est donc à sa 5éme édition et cette année, c’est le prestigieux et historique ancien hôtel de police bordelais, Castéja pour les locaux, que ces amoureux de la bombe vont réinviter pour nous en mettre plein les yeux.
Sur une surface totale de 3500m2, chaque artiste aura son propre espace qu’il pourra coloniser à sa guise.

Ça se passera entre le 27 juin et le 26 septembre, soit trois mois pour découvrir  les univers des 30 artistes.

28042015-IMG_8303

28042015-IMG_8283

28042015-IMG_8312

28042015-IMG_8306

28042015-IMG_8260

28042015-IMG_8266

28042015-IMG_8281