Des musées à ciel ouvert avec Medhi Ben Cheikh

25032015-IMG_7781

En parallèle de l’exposition Expressions Urbaines, qui se poursuit jusqu’au 3 Mai 2015, le Street Art était à nouveau à l’honneur à l’Institut Culturel Bernard Magrez le 25 Mars puisque Medhi Ben Cheikh était l’hôte des 24éme Nuits du Savoir.
Directeur de la galerie Itinerrance à Paris, il était venu présenter son parcours et sa passion pour l’art urbain à travers les 3 grands projets que sont Street Art 13, la Tour Paris 13 et Djerbahood.

Au départ, un lieu, la galerie Itinerrance ouverte depuis 2004 et dont il est le directeur, et une rencontre avec le maire du 13eme arrondissement qui se concrétise par une 1er exposition Hors Les Murs : Street Art 13.
Véritable projet participatif  où les habitants du quartier peuvent voter entre 3 propositions d’un même artiste, Street Art 13 propose aujourd’hui 19 fresques principalement autour de la place d’Italie et du boulevard Vincent Auriol, l’occasion de découvrir la capitale autrement à travers des balades qui mêlent le bucolique de la Butte aux Cailles avec la poésie de C215 ou le réalisme des gravures de Vhils.

En 2013, il enchaine avec La Tour Paris 13 et en 2014 avec Djerbahood.
De l’idée qui germe dans son esprit jusqu’à la concrétisation, il livrera pendant 1H30 de nombreuses anecdotes, une manière de nous faire entrer dans son monde en utilisant notre imagination.

7 mois de travail, 100 artistes sur 4500m2   pour la Tour Paris 13 avec un objectif fixé à chaque artiste : s’approprier totalement une pièce du bâtiment afin que chaque visiteur ait l’impression d’intégrer un nouvel univers lorsqu’il entre dans la pièce.
Face à l’engouement et aux milliers de personnes qui vont jusqu’à attendre plus de 10 heures pour visiter ce musée à l’air libre, il avoue que malgré les règles de sécurité strictes qui étaient appliquées (50 personnes maximum dans le batiment), il finira par souhaiter impatiemment la fin de l’exposition de peur qu’un accident ne se produise.
A noter que la Tour Paris 13, c’est également un projet digital permettant de continuer à visiter ce site aujourd’hui détruit : Tour Paris 13.

Djerbahood sera l’occasion d’un retour au pays avec en bandoulière un fil conducteur, l’art comme arme contre l’obscurantisme, qui scellera toutes les rencontres et amitiés, quelques soient les origines et les nationalités.
Dans un antique petit village du centre de Djerba la douce, où cohabitent une église, une mosquée et une sinagogue, 150 artistes de 30 nationalités viendront réaliser 250 œuvres.
Là aussi, le galeriste livre plusieurs anecdotes, des habitants qui s’improviseront peintres et participeront aux travaux jusqu’aux écritures arabes qui susciteront des discussions animées.

Même si j’ai eu la chance de faire parti des visiteurs de la Tour Paris 13, si je me balade réguliérement dans le 13éme arrondissement et que je suis avec intérêt l’actualité et les exposition de la galerie Itinérrance, cette conférence fut l’occasion de découvrir autrement les lieux et d’imaginer l’histoire qui se cache derrière fresques, collages et pochoirs.

La prochaine Nuit du Savoir sera l’occasion de rencontrer 2 autres passionnés, Rony Braunan, ancien directeur de Médécins Sans Frontières, et Philippe Pélissier autour de la médécine d’urgence et l’action humanitaire.

Tour-13-art-project-013

IMG_0232

DSC09423

IMG_0669

IMG_0227

IMG_0678

Cette conférence fut également l’occasion de revoir l’exposition Expressions Urbaines dans une autre perspective, avec cette fois-ci une attention toute particulière pour les collages de Swoon. 

Entre ma 1er visite et cette conférence, j’ai eu la chance de découvrir un collage sur Hackney Road à Londres , totalement à l’écart des quartiers dédiés au Street Art.

La précision et le détail des dessins m’avaient complètement bluffé mais également la manière dont ce collage changeait totalement la physionomie de la rue.
Soigneusement conservé par les propriétaires du garage où il avait été déposé, il illuminait les townhouses aux briques sombres de cette allée.
Une pure merveille que j’avais à nouveau envie d’admirer à Bordeaux.

25032015-IMG_7792

25032015-IMG_7789

IMG_7788