#Londres #Streetart #NewInn

90f0a-img_4317

Après une revue des nouveautés bordelaises en matière de Street Art, je poursuis sur ma lancée avec Londres et plus particulièrement l’East End.

Les œuvres se renouvelant ici très rapidement,  l’exercice va s’avérer un peu plus ardu…

Au rayon des incontournables qui étaient toujours là lors de mon dernier séjour, le Looking For de Borondo au début de New Inn Yard, probablement mon préféré actuellement, et je tremble à l’idée qu’un jour il ne puisse plus être…chaque nouveau séjour dans la capitale anglaise, je file le voir, un peu comme un pèlerinage.
Il est désormais accompagné d’un autre portrait réalisé par Jimmy C.
185ad-img_4336

b7614-img_4337

De ce dernier, j’aime aussi retrouver à chaque séjour le cœur de Whitby Street, qui au fil des mois se retrouve envahi de têtes de mort ou de couples enlacés, au choix …

2d062-img_4331

Le lapin de Roa sur Hackney  Road est également toujours fidèle au rendez-vous.
Alors que globalement j’accroche assez peu avec les réalisations de cet artiste, ce lapin se fond tellement bien dans son environnement immédiat que je suis sous le charme…
Idem pour le chaton de C215 sur Bethnal Green qui semble sortir de la boite aux lettres, à l’affut, prêt à sauter sur la souris qui oserait passer par là…

c012f-img_3005

c7bfa-img_4278

Sur Rivington Street, le petit bonhomme de Stik continue à se la couler douce, juste à côté d’un nouveau portrait de femme réalisé par David Walker sur la devanture du Bedroom Bar.

19bea-img_4345

5f065-img_4343

Côté nouveauté, Osch a été particulièrement créatif ces derniers temps.
Du portrait d’Obama aux enfants jouant avec des grenades, j’apprécie le côté engagé, tout en finesse, de ses peintures.

1a8ca-img_4267

76b10-img_4578

Alexis Diaz, que j’ai eu la chance de voir travailler, a œuvré 2 jours complets au mois de Juillet, au pinceau et au gros feutre (carrément …) pour son squelette au serpent, pas forcément un style que j’affectionne mais il faut avouer qu’il est vraiment impressionnant à regarder faire.
Par contre son éléphant-octopus sur Hanbury Street a été remplacé par un portrait de femme réalisé par Rone.

f0180-img_4307

b6a7e-img_2799

0be9c-dsc05412

Côté Sunday Up Market,le lion de Faith47 garde toujours les lieux, royal et majestueux … mais à mon grand regret, le Cheese de Borondo a été remplacé par une œuvre de Gomez auquel je suis totalement hermétique.
Quant au magnifique portrait  du début de ce billet, réalisé à la bombe, il est d’un illustre inconnu, magnifique, non ?

fcb12-img_2802

f1fe5-img_4324