Le M.U.R de Bordeaux by Rouge et Alben

Rouge Alben M.U.R Bordeaux

Jef Aerosol  a inauguré le M.U.R. de Bordeaux au mois de Septembre avec une œuvre qui m’avait particulièrement touché et une citation de Nelson Mandela qui , en ces jours agités, est plus que jamais d’actualité : ‘there can be no keener of a society soul than the way in which it treats its children’.

Ce sont 2 artistes bordelais,  Rouge et Alben,  qui ont enchainé avec 2 peintures contrastées mais qui sont manifestement le reflet de l’univers de chacun.

C’est avec retard que je tenais à évoquer la performance de Rouge inaugurée le 16 Octobre.
Elle n’est plus visible à ce jour, mais ces portraits de femme maquillées,  telles des guerrières m’ont particulièrement interpellés.
Elles semblaient évoquer des amazones fières et combattantes, habituées à affronter la dureté du quotidien et à défendre son territoire en zone urbaine.
Elles m’ont notamment fait penser aux portraits de femmes dessinées par Enki Bilal dans ses albums, violents et malgré tout avec une certaine douceur et finesse dans le trait.
Pour celle ou celui qui voudrait découvrir un peu plus sur Rouge, il est encore possible de voir des œuvres de cette artiste dans le cadre de l’exposition Expressions Urbaines de l’Institut Culturel Magrez.

En outre, l’amateur de balades dans les quartiers du centre-ville pourra découvrir certains de ses collages au fil des rues et impasses, dont une Mona Lisa qui trône, magnifique,  au milieu de la Rue de la Rousselle.
Certes, elle a fait l’objet de quelques attentions malveillantes mais il est encore possible d’admirer sa beauté d’antan.

Quant à Alben, jeune autodidacte, il a pris le relais  de Rouge avec une fresque représentant les héros de Star Trek, de quoi inspirer les écoliers…
Utilisant la technique du pochoir, il a utilisé plusieurs dizaines de plaques pour concevoir cette peinture.
Le M.U.R. de Bordeaux se situe au coin des Allées Stendhal et de la place Jean & Jean Paul Avisseau.
Adossé à l’école primaire du quartier, ce mur, véritable musée éphémère à ciel ouvert, est une passerelle entre un quartier, les Chartrons, et une discipline artistique de mieux en mieux appréhendée : le street art.
Chaque mois, une nouvelle œuvre remplace la précédente, perpétuant ainsi le principe d’un art urbain éphémère.

Celle d’Alben sera visible jusqu’à mi-décembre,il n’y a pas de temps à perdre !

Rouge Alben M.U.R Bordeaux

Rouge Alben M.U.R Bordeaux

Rouge Alben M.U.R Bordeaux

Rouge Alben M.U.R Bordeaux

Publié par

Isa

Blog LifeStyle & Photographie ...Street Art, voyage,culture et Bordeaux en toile de fond.

16 réponses sur « Le M.U.R de Bordeaux by Rouge et Alben »

  1. star trek, que de souvenirs 😉 autant je trouve maintenant la série un brin « vieillotte », je suis toujours autant fascinée par les costumes
    quand à Rouge, cela m'a fait pensé aussi à un défilé vu cette année (ou l'année dernière ?) d'Iris Van Herpen, le maquillage était noir mais j'ai souvenir de cette même allure sauvage et fière
    a Paris c'est Augustine Kofie qui a investi le MUR cette semaine 🙂

  2. Art éphémère et essentiel à la fois ! J'aime la citation de Mandela que tu places en exergue de ce billet. Tout se rejoint: le vivre ensemble, le partage, grâce à l'art, prendre le temps de s'occuper les uns des autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s