Dans ma bibliothéque

Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais en matière de lecture, j’enchaîne souvent des séries de livres qui me plaisent ou me déplaisent.
Le début de l’année a été marqué par tout un bataillon de livres que je ne suis pas parvenue à finir.
Mais depuis quelques semaines, j’enchaine les lectures ou les relectures enthousiasmantes.
Puisque c’est déjà les vacances et le moment ou un certain nombre d’entre vous partent ou vont bientôt partir lézarder sur les plages, je me suis dit que c’était peut-être le bon moment pour partager un certain nombre de lectures avec vous… 


En guise de relecture, je me suis refait l’intégrale des Chroniques de San Francisco d’Amistead Maupin.
Au même titre que le Seigneur des Anneaux de Tolkien ou des polars noirs de James Ellroy, cette saga made in Côte Ouest américaine fait partie de mes livres de chevet et en règle générale, quand j’entame le 1er, je ne peux plus m’arrêter.

A chaque fois, j’ai un peu de mal à me souvenir de qui sont AnnaMary AnnMonaEdgarMichael …
Je m’y perds un peu  à vrai dire mais ce n’est pas grave, j’adore suivre leurs aventures et petites histoires d’amours et d’amitiés.
Au fur et à mesure des chapitres, je re découvre une partie de la vie de chacun.
Et à nouveau, je rêve de vivre à  San Francisco.
Généralement, je dévore les 1er volumes en quelques nuits puis la lassitude se pointe au fur et à mesure des volumes et de l’intrigue qui se s’essoufflent.

Mais là aussi ce n’est pas grave…
Disons que l’excellence des premiers volets compense quelque peu le manque d’inspiration de l’auteur par la suite.
Et que, comme dans le cas de beaucoup de séries, nous sommes tellement attachés aux personnages qu’il nous plait de connaître leur devenir.

Ensuite, j’ai voulu découvrir le dernier thriller de Jean Christophe Grangé : Kaiken.
Encore une fois, il m’a cloué au lit et à son intrigue même si cet ultime opus n’est pas son meilleur et de loin.
On s’accroche aux pages en espérant un dénouement de folie, comme c’est souvent le cas avec cet auteur, ajouté à sa narration et son style qui font qu’on a du mal à refermer le livre.
J’ai bien aimé l’immersion dans le Japon légendaire, celui des samouraïs et de la philosophie zen, celui des rites initiatiques et de la maîtrise de soi.
Mais la faiblesse de la seconde partie m’a un peu déstabilisé, j’étais habitué à mieux et une fois la dernière page tournée, j’ai ouvert la 1er du Vol des Cigognes que j’avais tellement aimé. 

Après j’ai enchainé sur la littérature asiatique avec tout d’abord Kafkasur le rivage de d’Haruki Murakami  dont je vous ai déjà parlé sur le blog puis La ballade de l’impossible du même auteur que j’ai terminé la semaine dernière.

De ce 2nd roman, j’en retiens surtout ses personnages très contrastés et la douceur générale qui se dégage de l’écriture, malgré la violence des sentiments rapportés.

En effet, le narrateur est amoureux de Naoko, avec qui il n’a pas grand-chose en commun, si ce n’est que l’un était le meilleur ami, et l’autre l’amoureuse de Kizuki, qui s’est suicidé sans raison apparente à seulement 17 ans.
Mort absurde dont ils ne se remettront jamais vraiment, chacun à leur façon.
Evidemment posé comme cela, le récit parait plutôt sombre et pourtant le ton léger et épuré de Murakami apporte encore une fois au roman une atmosphère poétique et onirique qui enchante. 

Pour finir, j’avais envie de vous parler d’un roman qui m’a charmé même s’il est loin d’être parfait.
Il s’agit de La boucherie des amants de Gaetano Bolàn qui se déroule au Chili, aux dernières heures de Pinochet.
Entre la naissance d’un amour entre Juan et Dolores et les réunions tenus dans l’arrière-boutique de la boucherie par des membres d’un bureau révolutionnaire, l’auteur nous conte une histoire idyllique qui ressemble à un conte, conte qui vire au cauchemar car sous le régime de Pinochet, rien n’est simple et les disparitions inexpliquées légion… 

Pour finir, j’ai presque épuisée mes reserves, ce qui n’est pas une mauvaise chose puisque ma liste s’alimente à chaque fois que je fais le tour de vos blogs ….