Londres : Street Art entre Hackney et Bricklane

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

Chaque nouvelle virée sur Londres est un prétexte pour aller admirer les dernières œuvres de Street Art qui pullulent dans les quartiers de Shoreditch, BrickLane ou Hackney, 3 quartiers mitoyens du East End.
Durant ces 4 journées, ma route a croisé quantités de belles peintures, de beaux collages ou de pochoirs dont certains de C215 que je n’avais pas vu lors de mes précédents séjours.

Au rayon Découvertes, les portraits de Pang, un artiste anglais, qui ont retenu mon attention, des peintures tout en fondues, épurées et en même non dénuées de sensibilité.
Autre nouveauté, les collages en 3D et en carton réalisés à Shoreditch et Borough Market et que j’ai pu voir en cours de confection à Hackney.
Ils ne sont probablement plus là aujourd’hui et c’est bien dommage car l’explosion de couleurs et le dynamisme , qui émanait de ses créations, étaient assez saisissants.
Après avoir effectuée des recherches sur l’origine de ces oeuvres, j’ai cru comprendre qu’il s’agissait en fait d’une opération promotionnelle pour une chanteuse renommée outre-Manche : Ella Henderson.
Un peu décevant d’apprendre que ce n’est en fait de la pure promotion mais bon ça reste de l’art urbain , non ?

Ensuite, dans la catégorie des artistes déjà connus, j’ai aimé reperer au fil de mes balades les couples et jeunes solitaires de Jana und Js , perdus ici et là dans leurs pensées sur les murs de Shoreditch , où le petit bonhomme de Stik qui semble se cacher au détour d’une porte ou d’une autre pour observer l’activité du quartier.

Et enfin, j’ai complétement craqué sur ce portrait aux roses de Borondo.
Cet artiste travaille essentiellement sur des portraits, avec des techniques parfois différentes, la peinture, le collage, les mosaïques où parfois en grattant des surfaces enduites de peintures.
De passage sur Bordeaux, il a laissé derriere lui 3 oeuvres que l’on peut trouver Rue Planterose ( mais y sont-elles encore, cela fait bien longtemps que je n’y suis pas passée ) et Rue de la Rousselle.

Enfin, la der des der, un lapin  de ROA sur Hackney Road, style qui me plait un peu moins , mais j’avoue que ce lapin se fondait particulierement bien dans l’environnement.

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE

STREET ART SHOREDITCH BRICKLANE