The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson


J’ai mis un petit moment à me décider à écrire ce billet.
Il y avait un tel enthousiasme dans les critiques que j’ai pu lire d’un côté et de l’autre, que je me suis demandée si je devais apporter cette petite note négative.
Non que je n’ai pas aimé le film, mais mon enthousiasme est moins fort et marqué que la plupart des personnes l’ayant vu.

En fait, j’ai découvert Wes Anderson avec A bord du Darjeeling Limited, un road movie à travers l’Inde, puis j’ai adoré Moonrise Kingdown , une histoire d’amour poétique et farfelue entre 2 adolescents.
J’avais donc très envie de voir The Grand Budapest Hotel et j’y ai mis peut être trop de ferveur et d’espoir.

Avec cet ultime opus, Wes Anderson met de côté le sentimentalisme de son précédent film ( c’est peut-être cela dirons certains car je suis une grande sentimentale ;))  pour nous montrer une suite de sketchs des plus kitsch et farfelus. 


Il est nécessaire d’être plutôt concentré pour suivre l’histoire , avec attention, et c’était peut-être là mon problème puisque luttant contre une nuit de quasi insomnie, j’ai piqué du nez pendant une bonne partie du film. 


Les plans et séquences s’enchainent assez rapidement et l’histoire défile entre dialogue initié dans un train, poursuivi dans le fameux hôtel ou dans la demeure de la défunte Madame K.
Les décors sont grandioses, les costumes fastueux, les personnages complétement loufoques et la mise en scène particulièrement inventive.

Et malgré tout cela, et malgré une flopée d’acteurs remarquables offrant leurs talents à une histoire rocambolesque, j’ai juste eu l’impression d’assister à une histoire construite sur le principe des poupées russes … il suffit d’en rater une pour être complétement largué, c’est probablement ce qui m’est arrivé.
Résultat, à la fin, j’en avais presque oublié que les personnages étaient à la recherche d’un tableau volé. 


Ajoutons tout de même, que ma progéniture de 10 ans a bien aimé, et visiblement bien mieux suivi l’intrigue que moi. 



Pitch : Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.
La recherche d’un tableau volé, œuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au cœur de la vieille Europe en pleine mutation.

Publié par

Isa

Blog LifeStyle & Photographie ...Street Art, voyage,culture et Bordeaux en toile de fond.

25 réponses sur « The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson »

  1. hello 🙂 je l'ai raté alors que dès les premières affiches dans Paris, je me suis mis une alerte sur mon tel… shame 😉
    je revois régulièrement 'à bord du Darjeeling Limited' et j'avoue attendre aussi beaucoup de The Grand Budapest Hotel et tu n'es pas le seul écho mitigé 😉

  2. Ton avis me conforte dans ma décision de ne pas aller le voir ! C'est sûr que l'univers de Wes Anderson est original et décalé mais ça ne suffit pas pour faire un film qui tient la route… Bon dimanche Isa !

  3. Pas bon signe quand on s'assoupie au cinéma… quand ça m'arrive c'est que… Je n'avais pas vraiment envie d'aller voir ce film et là, j'attendrai qu'il passe à la télé…

  4. ' On ne peut pas passer son temps à n'avoir que de bons sentiments ' V. Baguian
    Merci de ta franchise, après comme à chaque film, c'est une histoire personnelle.
    Biz

  5. J'ai aussi entendu beaucoup d'éloges sur ce film. Je pense le voir, mais je dois dire que je n'aime pas tout ce que fait Wes Anderson (notamment j'ai détesté La Vie Aquatique)… du coup, je serai certainement d'un enthousiasme modéré en y allant.

  6. la critique est en effet globalement enthousiaste mais les rares réserves que j'ai lu me confortent dans mon envie de ne pas y aller car semblent insister sur ce que j'aime pas dans le cinéma de Wes Anderson : ce coté trop burlesque, trop policé, qui empeche souvent l'émotion de poindre et les personnages de vraiment exister… aussi inventif et original que ce film puisse être, je sens qu'encore une fois je vais être légerement agacé..j'attendrais donc le DVD…j'en ai d'autres à voir au ciné…merci pour ton avis plus mesuré et bon début de semaine à toi!!

  7. Je ne l'ai pas encore vu mais il me tente bien parce que j'aime assez l'univers de Wes Anderson. Je pense seulement que j'irai après une bonne nuit de sommeil, juste au cas où ! 😉

  8. Merci pour ce billet intéressant. Je ne me suis pas endormie durant la séance mais tout comme toi, je suis ressortie du ciné quelque peu déçue. Ayant presque déjà oublié le film que je venais de voir… Bien que les décors soient absolument époustouflants, la magie n'a pas pour moi pas vraiment opéré!

  9. je peux comprendre, l'histoire en elle meme n'a rien d'extraordinaire, c'est surtout les couleurs et le jeu d'acteur qui m'a emballé et j'avoue que parfois moi aussi j'ai trouvé le temps long ;)! d'ailleurs je ne connaissais pas Wes Anderson, mais depuis j'ai très envie de voir Moonrise Kingdom.

  10. Je ne l'ai pas encore vu et (bizarrement ?) ton billet me donne encore plus envie de le voir. J'aime beaucoup ce genre de films complètement loufoques faits de séquences en « poupées russes » comme tu dis. Maintenant, vu mon enthousiasme, j'espère ne pas être trop déçue ^_^

  11. Je n'en avais lu que des critiques dithyrambiques, je me méfiais un peu, en plus ma copine « intello » insistait pour qu'on aille le voir, alors là j'hésitais encore plus… et bien, ç'aurait été dommage de le rater ! Un film tout simplement génial…

  12. I bog ԛuite оften and I sеriously thabk you for your infoгmation.
    Tɦis article haѕ really peaked my inteгeѕt.

    I am gοing to bookmark ƴour site аnd keeρ chwcking foг neա infߋrmation about once per week.
    I subscribed to yoսr Feed as ѡell.

    Feel free tto surf tο my blog post; ratp fermeture ligne 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s