L’art des danses balinaises

L’art des danses balinaises

L'art des danses balinaisesL'art des danses balinaises
Bali, île des arts.
Dans ce petit paradis terrestre, situé en Indonésie, à l’est de l’île de Java, l’art fait tellement partie de la vie de tous les jours qu’aucun mot n’existe pour désigner l’art ou les artistes.
En fait, tout le monde est un artiste.

Bali est aussi l’île des dieux.
Et la religion y est présente dans chaque acte quotidien.
Les dieux reçoivent chaque jour des offrandes de fleurs ou de riz, ainsi que des prières.
Et quelle plus belle offrande peut-on imaginer que des danses aussi belles et gracieuses.


A la fin d’une longue et dure journée de travail dans les rizières, les balinais prennent leur pinceau, leurs outils et deviennent peintres ou sculpteurs.
Il en est de même pour la danse.
Elle fait partie de la vie de tous les jours, et elle accompagne chaque fête.
Chaque danse obéit à des règles précises et raconte une histoire, souvent issue de la célèbre épopée hindoue du Ramayana.
Il serait d’ailleurs plus exact de parler de théâtre dansé.
Les danses sont accompagnées d’un orchestre.

Une des danses les plus célèbres est appelée danse du Barong (ou danse du kriss).
Elle doit son premier nom , Barong, à l’animal mythique qui apparaît dans la danse, et son second nom, Kriss,  à un accessoire intervenant également au cours de cette danse, le poignard balinais à lame ondulée du même nom.

Le Legong est le plus souvent exécuté par des jeunes filles tandis que le Baris est pratiqué par de jeunes garçons.
Les enfants commencent tôt leur apprentissage et l’île compte plusieurs centaines d’écoles.
Lors de balades à Bali, il n’est pas rare de trouver des écoles de danse balinaise et c’est toujours avec plaisir que les élèves et leurs professeurs accueillent les touristes désireux d’en découvrir un peu plus sur cet art… 

Il suffit juste de pousser une porte, un portail … 

L'art des danses balinaises

L'art des danses balinaises

L'art des danses balinaises