Jack et la mécanique du coeur de Mathias Malzieu et Stéphane Berla

jack mecanique coeur malzieu berla

jack mecanique coeur malzieu berla

En grande fan de la première heure de Dionysos, groupe phare de la scène rock française, demain a un goût particulier à mes yeux.

Car ce mercredi sort le film d’animation Jack et la mécanique du cœur.
Jack est apparu pour la 1ere fois dans le 1er roman du leader de Dionysos, Mathias Malzieu, Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi’ et également dans le 5eme album du groupe ‘Monsters in Love’.

C’est en 2007 que Mathias Malzieu décide de se pencher sur l’enfance de Jack avec un romanLa Mécanique du cœur’ qui sera suivi d’un album sur lequel apparaissent entre autres Olivia Ruiz, Jean Rochefort, Alain Bashung et Grand Corps Malade.

D’un album, un livre et une série de concert jusqu’au long métrage, il n’y a qu’un pas et un producteur accro au rêve et aux belles histoires qui se nomme Luc Besson.

Le film déroule la quête amoureuse rocambolesque d’un jeune garçon fragile pour retrouver la petite chanteuse de rue qui emballe son cœur mécanique… au risque de le tuer.
Heureusement, Georges Méliès, le cinéaste magicien va influer la course de cette fatale destinée.

La réalisation est cosignée Stéphane Berla, réalisateur de clip, et donc Mathias Malzieu.
Le graphisme du film a été confié à Nicoletta Ceccoli, l’illustratrice du livre et la musique du film reprend bien évidemment les titres de l’album La Mécanique du cœur’ tout en y ajoutant de nouveaux morceaux.

Ma séance est d’ores et déjà programmé vendredi soir, et je suis sûre de ne pas être la seule à avoir attendu avec impatience la sortie de ce film.  



Pitch : Édimbourg 1874.
Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé.
Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique.
Il survivra  à condition de respecter 3 lois: ne pas toucher à ses aiguilles, maîtriser sa colère et surtout ne jamais tomber amoureux.
Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles.
Jack se lance alors sur ses traces dans les Lochs écossais, à Paris et jusqu’en Andalousie.