Le Prédicateur de Camilla Läckberg


Après la Princesse des Glaces, comme beaucoup de lecteurs passionnés me l’ont conseillé,  j’ai choisi d’enchainer sur le 2eme opus de Camilla Läckberg : Le Prédicateur.


La petite ville suédoise d’Erica et Patrick est à nouveau le théâtre d’un drame.
Le corps d’une jeune femme morte, et visiblement torturée, est découvert par un jeune garçon.
Cet évènement macabre est d’autant plus surprenant lorsque les enquêteurs découvrent sous celle-ci deux autres corps de femmes recherchées depuis plus de vingt ans…
En plein été caniculaire et alors qu’Erica souffre durant son dernier mois de grossesse, Patrick doit abandonner ses congés pour se mettre à la tâche.

Au niveau de l’intrigue, j’ai trouvé ce roman bien plus intéressant que le précédent. 
On retrouve les personnages dont on a fait connaissance dans La Princesse des glaces mais cette fois ci, Patrick est bien plus présent, ce qui n’est pas pour me déplaire.
L’enquête est bien menée.

On retrouve ici une certaine lenteur propre à l’écriture nordique qui progressivement crée un climat singulier entre sensations du quotidien et ambiance cotonneuse dans laquelle le lecteur s’enfonce peu à peu.
Camilla Lackberg arrive à ménager le suspense.
Sans trop en faire, elle déroule le fil de son histoire, petit à petit, avec de subtils revirements  et rebondissements.
Les éléments entrent petit à petit en scène et donne envie de s’accrocher au livre jusqu’au bout de la nuit.
Au niveau du style, comme le 1er tome, rien de bien complexe mais Camilla Lackberg écrit plus bien, c’est fluide et agréable.

Un 2nd tome que j’ai trouvé bien meilleur que le 1er et qui m’incite à enchainer avec le 3eme Le Tailleur de Pierrequi d’après les critiques est encore meilleur.

4eme de couverture : Dans les rochers proches de Fjällbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans « La Princesse des glaces », on découvre le cadavre d’une femme.
L’affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes …
L’inspecteur Patrik Hedström est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d’Erica Falck, sa compagne.
Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt.
Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs.
Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent.
Alors que Patrick assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s’allonge…