Sur les toits de Paris

PARIS BELLEVILLE


Petites cités fleuries, ateliers d’artistes et créations à ciel ouvert , et surtout sur les murs, sont légions à Belleville.
Mais ce que je préfère dans ce quartier, c’est aller me perdre au-dessus du Parc de Belleville, notamment pour admirer la Tour Eiffel  depuis le belvédère de la rue Piat et rendre un hommage à Edith Piaf , figure emblématique du quartier.

Depuis ce point, on a un peu l’impression que Paris s’offre sans pudeur, et déploie ses couleurs qui semblent déposer par les pinceaux d’un peintre…

Au moyen âge, les environs de Paris furent acquis par de puissantes institutions religieuses, certaines avec une prédilection pour les hauteurs.
Il y faisait meilleur que dans les zones marécageuses et quitte à mettre en valeur la terre, autant que ce soit au bon air.
Montmartre, Belleville, Ménilmontant furent de celles-là.
Défrichage, plantation de vignes et production de vin, dont la fameuse piquette de Belleville, un petit vin pétillant qui resta dans le langage courant.

Aujourd’hui, le parc inauguré à la fin des années 1980 donne au quartier une véritable bouffée d’air aux familles, amoureux et amateurs d’espaces protégés.
Après avoir contemplé le panorama et pointé du doigt les différents monuments, de la Tour Eiffel à la Tour Montparnasse en passant par Notre Dame et l’Opéra, chacun redescend le long des chemins qui se succèdent sur plus de cent mètres ou au choix ils choisissent de s’allonger sur l’herbe pour une petite sieste face à Paris.

paris belleville pez
paris belleville
paris belleville
paris belleville seth