Zulu de Jérôme Salle

Zulu Jérôme Salle Caryl Ferey


Zulu est le 1er roman que j’ai lu de Caryl Ferey
Un vrai coup de foudre, pour son écriture fiévreuse et entêtante, sa rage, pour ses personnages travaillés et attachants. 
Ses histoires sont violentes et crues mais cela ne m’a jamais gêné car cela cadre toujours parfaitement avec le récit. 

C’est donc très enthousiaste que j’ai été voir l’adaptation de ce roman au cinéma avec en plus 2 cerises sur le gâteau : Forrest Whitaker et Orlando Bloom dans les rôles principaux et surtout Jérôme Salle à la réalisation … 

Tout y est. 
La même rage, le même récit fiévreux, l’Afrique du Sud à la fois repoussante et envoutante, l’apartheid en toile de fond. 
Le film suit la descente aux enfers de deux flics campés par Orlando Bloom et Forrest Whitaker
Si le second, parfait en homme déglingué de l’intérieur, nous a par le passé habitué à l’excellence, c’est d’Orlando Bloom,  que vient la surprise dans un rôle de flic complétement ravagé. 
Exit l’elfe du Seigneur des Anneaux ou le costume de pirates pour Pirates des Caraïbes, sa performance révèle dans ce film un réel talent que l’on regrette presque de ne pas voir exposé plus souvent. 

Zulu se situe dans un contexte politique troublé par le post apartheid et ses nombreuses séquelles et pour poser soigneusement son histoire, le cinéaste prend un départ assez lent en essayant de décrire en quoi l’actualité de ce pays est encore très dépendante de son histoire et combien malgré le pardon, certains hommes n’ont pas encore tourné la page. 

Le film va crescendo et de plus en plus loin dans le côté sombre et se repose sur son duo de policiers pour finir sur une réflexion sur la notion de pardon et de quelle manière elle peut être ancrée profondément dans nos vies et notre vécu.

Zulu Jérôme Salle Caryl Ferey
Zulu Jérôme Salle Caryl Ferey

Pitch : Dans une Afrique du Sud encore hantée par l’apartheid, deux policiers, un noir, un blanc, pourchassent le meurtrier sauvage d’une jeune adolescente.
Des Townships de Capetown aux luxueuses villas du bord de mer, cette enquête va bouleverser la vie des deux hommes et les contraindre à affronter leurs démons intérieurs.

 

Publié par

Isa

Blog LifeStyle & Photographie ...Street Art, voyage,culture et Bordeaux en toile de fond.

21 réponses sur « Zulu de Jérôme Salle »

  1. Je n'ai pas lu le roman mais j'en ai lu beaucoup de bien ces dernières semaines. Les premières critiques sur le film me donnent très envie de le découvrir. Merci pour ton avis Isa !

  2. Vu! L’Afrique du Sud post-apartheid dévoile ses aspects les plus glauques, superbement joué par deux acteurs qui ne nous laissent pas une minutes de répit! Ça fait du bruit, beaucoup de bruit, c'est âpre, noir et dur mais divinement maîtrisé.
    Crispy

  3. Bsr Isa
    Un petit coucou , ne suis pas trop cinéphile , car comme je bosse pas trop le temps et déjà bien occupé par ailleurs – surement un chouette film Bonne fin de semaine Biz

  4. Comme auteur d'Afrique du sud je ne connaissais guère qu' André Brink, sombre et très dur… et bien je n'ai pas été dépaysé avec ce film mais je n'irais pas lire le livre tellement le film m'a déjà laissée toute retournée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s