Autour de Bastille à Paris

Je suis une fidéle.
A chaque séjour sur Paris, je pose mes valises à Bastille

Bastille, c’est une place, un opéra, un quartier bobo, une animation, une âme profondément populaire. 

Je me reconnais dans ce quartier. 

Bastille, pour s’encanailler, pour se sentir contestataire. 

Ce haut lieu de la révolution est parfait pour que mes humeurs frondeuses refassent surface.

En règle générale, pour démarrer ma journée, mon petit plaisir est de traverser la cour Damoye

Cette rue privée reliant la place de la Bastille à la rue Daval est une ancienne cité ouvrière du 19éme siècle qui a pu conserver malgré l’appétit des promoteurs, son caractère et sa tranquillité. 

Dans cette petite allée, longue de 120m, les bâtiments portent des plaques aux noms évocateurs : les Philosophes, les Etudiants, les Amoureux, les Artisans …et si vous êtes chanceux, vous y croiserez peut être Joey Starr.
Pour ma part, je ne l’ai jamais été … 

Ensuite, le meilleur moyen de découvrir le 11eme arrondissement est de prendre le boulevard Faubourg Saint Antoine et de s’égarer dans les petites cours et passages qui s’égrènent tout au long du boulevard jusqu’à l’avenue Ledru Rollin.

Puis au-delà de cette artère , il faut faire un détour par une petite rue appelée la Cité de l’Ameublement ou l’artiste Le Cyklop a mis en œuvre son projet Zoo Street.

Cet artiste urbain s’est amusé à  poser son œil coloré et son âme empreinte d’humour et de poésie sur le mobilier urbain en repeignant les 93 poteaux de cette petite rue en zèbre, crocodiles, girafes, léopards, grenouilles pour le bonheur des riverains.

Pour finir, on ne peut pas séjourner dans ce quartier sans gouter à la vie nocturne. 

Entre la Rue de la Roquette et la Rue de Lappe , il y a le choix , et je crois bien n’avoir jamais testé plus de 2 fois le même bar.

Carnet d’adresses :
Pour dormir du sommeil des justes,  mon hôtel paris  est toujours le même, au cœur du quartier, rue du Faubourg Saint Antoine. Deux tableaux de Bernard Buffet dans le hall , des chambres au calme et un petit patio intérieur pour le petit déjeuner. Parfait.

Pour les gourmands :
– je suis une habituée depuis de nombreuses années de la Cave Saint Gilles (Rue Saint Gilles Paris 3eme) .
Certes, c’est dans le Marais me direz-vous, mais juste de l’autre côté du boulevard Richard Lenoir.
Accueil aux petits oignons, tapas délicieuses et copieuses et pata negra à point.
Après des années d’abstinence, j’y ai fait un petit tour au mois d’aout et je suis toujours aussi enthousiaste.

– autre bonne adresse que je viens de découvrir : le Chat Ivre (Rue des Taillandiers Paris 11eme)  , un bon bar à vins ou chaque bouteille est présentée par la patron , un fin connaisseur et accompagnée d’excellentes tapas faites maison.

– Dernière adresse, découverte aussi cet été : Chez Mamy (Rue Chanzy Paris 11eme)  . Pressée de foie gras aux figues, os à moelle, bulots et tomate burata, de quoi contenter les plus difficiles. Une cuisine, simple, efficace et gourmande à souhait.

Et pour les shoppings addicts :
La Cocotte (Rue Paul Bert Paris 11eme ) : shopping spécial gourmande et gourmandises sur le thème de la cocotte, le point de repère des cuisines addicts mais aussi des autres (comme moi..).

La petite fripe (Rue Oberkampf Paris 11eme) , pour dénicher de petites merveilles vintages. Faut aimer fouiller et farfouiller par contre …

– Et pour les adeptes des produits laitiers, un petit tour à la Milk Factory (également rue Paul Bert) s’impose pour découvrir la dernière exposition 100% calcium.