Lisboa Street Art

LISBONNE STREET ART

‘Tu veux aller au Bairro Alto ?
Ben, en fait, quand tu commenceras à voir de plus en plus de tags et de graffitis, tu sauras que tu es arrivé’ m’avait-on dit ….

Pour être honnête, des tags et des graffitis, nous avons commencé à en voir dès la sortie de l’hôtel, Avenida Libertate , bien bien loin des premières petites ruelles du Bairro.

J’avoue que comme pour Londres ou Paris, je n’avais pas trop repéré les œuvres tout simplement car je suis partie à Lisbonne un peu la fleur au fusil, un petit guide Lonely dans le sac, et puis point barre comme dirait une certaine personne de mon entourage.

En fait, ce n’est que perdue dans le Bairro Alto, face à un pochoir de C215, un portrait de Vanessa Paradis, que j’ai vraiment réalisé que Lisbonne était un temple du Street Art.
Bête non ?
Subitement, j’ai été bien embêtée et angoissée à l’idée que, faute d’information, je puisse passer à côté d’une petite merveille.
Alors, non seulement, nous avons tracé pour découvrir la ville et ses quartiers mais aussi pour quadriller le plus de murs possible….

Des mosaïques en noir et blanc des pavés, jusqu’aux azulejos sur les façades des maisons,  le Street Art a trouvé sa place, de la fresque géante au pochoir,  en passant par les collages, le yarn bombing et cela sur tous supports y compris les trams et les poubelles rondes publiques.
Finalement, je crois que ce que j’en  retiens, c’est ces portes et murs usés par le temps et que les tags et les grafs ramènent à la vie, une affiche, un pochoir, une bombe et c’est comme une renaissance.

A la fin du week-end, dans ma besace à images, des œuvres de C215, Aryz , M. CHAT et Dalaiama et bien d’autres d’artistes connus ou inconnus.

LISBONNE STREET ART

LISBONNE STREET ART

LISBONNE STREET ART

LISBONNE STREET ART

LISBONNE STREET ART

LISBONNE STREET ART

LISBONNE STREET ART