Little San Francisco

Lisbonne et ses quartiers : Alfama , Bairro Alto , Chiado

Lisbonne

La première chose qui marque quand on arrive à Lisbonne, c’est la chaleur humaine…

 Premier soir, premier bar, premier apéro en plein air , 2 DJ qui à partir d’une toute petite table de mixage réussissent à distiller un son suave , clair et mélodieux , et un serveur qui face à mon anglais plutôt fluently, tient à tout prix à me répondre en français : «  je sais parler français, je veux pratiquer ! » , « bon, très bien, alors pratiquons ».

Lisbonne, la capitale aux 7 collines a tout pour séduire, sa chaleur humaine donc , son authenticité, son charme exotique, les vieux trams électriques tous tagués pour accéder aux hauteurs ….

Chaque quartier est une véritable petite aventure : ruelles tortueuses, escaliers de pierres, passages étroits ou voutés, impasses … demi-tour, une petite place, un escalier qui descend, à nouveau une impasse, un banc pour s’assoir et étudier la carte, ou détailler les maisons entre lesquelles sont tirés des fils tendus entre deux fenêtres pour sécher le linge.

Il faut se perdre dans ces quartiers, abandonner la notion du temps et son sens de l’orientation, se laisser porter par les discussions animées des femmes, les rires des petits vieux, le chahut des enfants avec en fond sonore le fado, jouer avec plaisir le jeu de la déambulation sans but pour découvrir un quotidien animé… 


A découvrir au fil des jours ,
le Bairro Alto, plutôt dans l’après-midi à l’heure de la sieste pour éviter les effluves alcoolisées de la nuit,
Alfama plutôt en matinée pour éviter les hordes de touristes qui viendront s’installer à partir de midi au Miradouro de Santa Lucia  déguster une glace face au Tage,
Baixa et le Chiado , à l’heure du déjeuner pour s’attabler à une table en terrasse et poursuivre ensuite sur un peu de shopping ,
Belem en fin de journée pour éviter là aussi les hordes de touristes venus visiter le onastère…
Et finir par Rossio à l’apéro pour débuter la soirée dans le calme avant d’éventuellement la poursuivre au Bairro Alto , à nouveau, entre Mojito et Caipirinha …

A suivre … 
Côté pratique : 

– pour les transports, le mieux me semble de prendre une carte Via Vagem , disponible aux guichets des stations de métro.
Elle coute 0,50€ et ensuite il est possible de la charger de 5, 10 ou 15€. Elle peut ensuite être utilisée dans la plupart des moyens de transport : métro, bus et tram.  Il faut compter environ entre 5 et 10€ max par jour sachant que nous ne nous sommes pas restreint…

– Pour le logement, j’avais cette fois ci réservé avec Holidaycheck qui proposait le choix le plus large d’hôtel et à des tarifs avantageux. Mais , outre l’hôtel , il y a également dans la ville de nombreux appartements à louer à la nuit et pour les adeptes du logement à la dur un camping municipal fort bien placé , pas loin du centre ville en bus et juste à côté d’un parc.

– Pour le transfert depuis l’aéroport, là aussi, rien de plus pratique que le métro qui vous emmènera en 20 minutes dans le centre de Lisbonne.

– Côté restaurant, je n’ai pas spécialement d’adresses à vous conseiller, si ce n’est le Banana Café sur l’avenue Libertate pour ses excellents smoothies et son serveur qui veut à tout prix parler français … 


Lisbonne

Lisbonne
Lisbonne

LisbonneLisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne

Lisbonne