Neal’s Yard from Londres


La première fois que j’ai entendu parler de Neal’s yard, c’était grâce à un billet de blog présentant de superbes photos…
Je me souviens seulement avoir noté le nom du lieu en prévision du jour où je retournerai à Londres.
Le temps a passé, le petit papier s’est perdu.
Comme information, il ne me restait plus que le souvenir de cette profusion de couleurs.
Rien de plus.
Il y a 2 ans de cela quand j’y suis allée pour la 1ere fois depuis de longues années , nous avons tourné dans le quartier  Seven Dials sans découvrir la petite rue piétonne qui mène à cette enclave.
Au mois d’octobre 2012, la foule présente à Covent Garden nous avaient dissuadé de poursuivre plus loin.
Mais cette fois ci, bien décidée à découvrir le lieu, j’y suis retournée tôt le matin pour éviter la foule ,  ai tourné un petit quart d’heure avant de trouver l’unique panneau d’indication, l’ai suivi et ait découvert une petite allée entre les rues de Shorts Garden et Monmouth Street. 
Au final, il n’y a pas grand-chose à faire sur cette tout petite place, si ce n’est prendre un verre, faire une dégustation de fromages chez Neal’s Yard Dairy ou faire des emplettes au Neal’s Yard Remedies
Mais il n’en reste pas moins qu’elle a un charme incroyable avec cette profusion de couleurs …
L’atmosphère donne envie de se poser à un table , d’écouter le silence et humer l’air …
Et puis , la difficulté de la trouver donne l’impression de découvrir un endroit secret et magique , complètement dépaysant et coloré loin du tumulte de la ville, tout parait si calme .
Un beau lieu pour bouquiner quelques heures ou retrouver un ami , divaguer sur l’absurdité de la vie et ce que nous promet l’avenir .. 

Ce Little Buddha , perché sur le bord d’une fenêtre , sera mon Instant T pour Nikit@

Petit carnet pratique :

– une fois sur la place de Seven Dials , remonter Monmouth Street et tourner à la première petite rue piétonne sur votre droite que vous trouvez pour découvrir ce petit havre de paix.

– une fois sur la place , un peu de shopping chez Neal’s Yard Remedies  s’impose pour refaire les stocks de produits de beauté. Cette marque existe depuis 1981 et est la pionnière en matière de produits bio et naturels. Les packagings sont plutôt sympa et font appel aux bouteilles bleues qu’utilisaient les apothicaires pour leurs mélanges.

– à l’heure du petit déjeuner, je conseille de prendre un jus de fruit au Wild Juicery  , sucrés , salés , froids , chauds , les mélanges de fruits ou légumes semblent excellents et très originaux. J’ai pour ma part testé le Tropical Radiant que j’ai adoré.

– aux beaux jours , un petit plat sur la place au Neal’s yard salad bar peut être sympa mais vu les 7° degrés dehors , nous ne nous y sommes pas risqués… l’atmosphére était bien plus chaude et accueillante dans la petite boutique du Wild Juicery.

– enfin , je vous conseille de poursuivre la balade par Thomas Neal qui est une très belle petite galerie marchande à l’architecture moderne. Il suffit de ressortir de Neal’s Yard par Shorts Garden et l’entrée de la galerie est juste en face.