Fifty shades of Grey de E. L. James

C’est pourtant pas mon genre d’être snob sur un phénomène culturel de toute sorte, je suis plutôt bon public   et j’aime les guilty pleasures comme une grosse partie d’entre nous..
Fifty Shades of Grey n’aurait jamais dû arriver dans ma Pile à Lire.
Et pourtant, à force de subir le matraquage médiatique, le dénigrement systématique sur Twitter et de voir le succès indéniable qu’il rencontre, il fallait que je me fasse ma propre idée.
Déjà, on comprend mieux l’objet et le succès de ce livre quand on sait qu’il a été développé à partir d’une fan-fiction écrite pour Twilight, chose que je n’ai découverte qu’après coup, recherchant ce qui avait bien pu provoquer un tel succès.
L’intrigue est basique, classique, une étudiante fauchée qui tombe amoureuse d’un milliardaire super beau , plus âgé qu’elle et qui ne veut pas s’engager dans une relation..
L’héroïne Ana, est une copie de Bella Swan en version étudiante à Portland, jeune, vierge et naïve.
Le personnage masculin, Christian Grey, une sorte d’antéchrist d’Edward Cullen, sa version torturé, sombre et accro au sexe violent…
Leurs personnalités, hélas, se résume à ça.


L’auteur aurait pu développer la personnalité de Christian à partir de ses petites manies de maniaque mais non, elle s’est soigneusement arrêté au 1er tableau, peut être pour préparer les tomes suivants ou visiblement le beau mâle abandonnent ses addictions SM pour les beaux yeux de la belle… tiens donc, comment est ce possible ?
Alors, après, qu’il soit attiré par elle au premier regard, qu’elle aussi, qu’elle prenne son pied 10 fois par jour, et en redemande encore … ouais bof bof.
J’ai d’ailleurs fini par rapidement sauter les pages de sexe qui commençaient à être répétitives , voire ennuyeuses et qui témoignaient d’un manque d’imagination certain…
Si un jour, la vie m’amenait à rencontrer un pseudo Christian Grey, j’espére bien qu’il aura une palette de savoir faire et d’envies un peu plus élargie …

Côté écriture, je ne dirais rien de différent que ce qui a été déjà dit … c’est définitivement mal écrit et également répétitif : il penche la tête sur son épaule, je mordille ma lèvre et il passe la main dans ses cheveux sont des expressions qui reviennent toutes les 2/3 pages…

Conclusion : cette lecture m’aura au moins permis de me faire une idée précise de ce phénomène et économiser de l’argent en évitant d’acheter les tomes suivants. 

Quatriéme de couvertureLorsqu’ Anastasia Steele, étudiante en littérature, est envoyée par sa meilleure amie afin d’interviewer un jeune entrepreneur – Christian Grey – pour le journal du campus, elle découvre un homme attirant, énigmatique et intimidant. Convaincue que leur rencontre se soit mal passée, elle tente de sortir Grey de son esprit, jusqu’à ce qu’elle le retrouve dans le magasin où elle travaille afin de financer ses études. La naïve et innocente Ana est choquée de réaliser qu’elle désire cet homme –, et lorsqu’il lui conseille de garder ses distances, elle n’en a que plus envie de se rapprocher de lui. Incapable de résister à la douce beauté d’Ana, à son esprit et sa nature indépendante, Grey admet la vouloir également… mais selon ses propres termes.
Choquée mais intriguée par les singuliers goûts érotiques de Grey, Ana hésite. Car malgré les apparences de son succès – son entreprise multinationale, sa richesse, sa famille adoptive aimante –, Grey est un homme tourmenté par ses démons et consumé par le besoin de tout contrôler. Quand le couple s’embarque dans une liaison passionnée et audacieuse, Ana découvre peu à peu ses désirs sombres, tout comme la face cachée de Christian Grey, celle que personne n’a encore jamais vue…

Publié par

Isa

Blog LifeStyle & Photographie ...Street Art, voyage,culture et Bordeaux en toile de fond.

37 réponses sur « Fifty shades of Grey de E. L. James »

  1. Vu ce que j'en lis partout, il ne m'attire vraiment pas ce bouquin… Comme toi, à un moment je commençais à me dire que je le lirai bien pour me faire mon opinion, mais finalement non. A moins qu'on ne me le prête… Je ferai peut-être ma curieuse.
    Mais c'est dingue comme tout le monde en parle de ce livre !

  2. Hahaha ! J'adore la façon dont tu en parles, c'est génial. Tu as une façon très personnelle et très réussie de faire ton propre décryptage du roman.
    Maintenant, j'avoue que je fais partie des gens qui ont complètement snobé le phénomène. D'abord parce que, unanimement, tout le monde s'accorde à dire que c'est mal écrit. Et là, généralement, j'ai beaucoup de mal. Ensuite, parce que la pub m'a horripilée. en gros, ce que j'ai pu lire parfois, c'était que je devais lire ce livre par ce que les autres l'avaient lu dans le monde et que c'était devenu un Best-seller. Alors pourquoi pas lire un Best-Seller parce qu'il est bon ou tout simplement parce que c'est un chouette petit bonbon à prendre dans son sac de plage… Là, OK, je plonge. Mais bon, en l’occurrence, en plus de l'écriture ratée, ça faisait trop. Et puis, mes amies m'ont dit comme toi que, au bout d'un moment, elles n'ont plus lu les pages sur le sexe tellement elles étaient ennuyeuses.
    Voilà ! Il faut absolument que tu nous fasses d'autres critiques de livres, elles sont tout à fait à mon goût.

  3. J'aime beaucoup aussi les phénomènes culturel, mais franchement je fais confiance à des amis qui ne lui ont rien trouvé d’exceptionnel. JE vais attendre qu'il sorte en poche.

  4. j'avais pas envie de l'acheter (le côté les femmes adorent être soumises ça m'énerve et en plus c'est mal écrit) mais c'est toujours intéressant de comprendre pourquoi tel livre a du succès …surtout qu'à priori je suis dans la cible des femmes qui le lisent )

  5. hello
    j'ai tenté en VO histoire de faire genre « oui, je lis en anglais, c'est mieux » mais je ne suis même arrivée à la fin tant j'ai trouvé ça creux 😉
    je ne suis pas sûre du résultat en film… pourtant c'est l'histoire d'un carton annoncé 😉

  6. Je ne l'ai pas acheté mais on me l'a prêté et je l'ai lu très rapidement aussi. Comme toi, je ne lirai pas la suite car je n'ai trouvé d'intérêt ni dans l'histoire, ni dans l'écriture. Mais la campagne médiatique a été bien menée et on a été nombreuse à le lire pour en savoir plus sur le phénomène et pouvoir se forger une opinion (la curiosité me perdra 🙂 !). J'aimerais connaître les chiffres de vente pour les tomes suivants.

  7. Ah Fifty Shades… je suis comme toi, je l'ai lu pour essayer de comprendre son mystérieux succès et… je n'ai toujours pas bien compris !Personnages stéréotypés agaçants (j'avais vraiment envie de secouer Ana), manque total de style, intrigue sans surprise…
    Mon billet dessus : http://yosha.over-blog.com/article-fifty-shades-of-crap-108111192.html
    Sinon je suis en train de lire « Nos étoiles contraires » de John Green, un gros succès lui aussi cette fois entièrement mérité !

  8. J'ai fini par l'acheter ..car j'aime avoir ma propre opinion. Le livre est épais mais si on lui enlève les répétitions…il ne reste pas grand chose. Je suis entièrement d'accord avec toi …et tout comme Voyageuse 31 j'aimerais connaître le chiffre des ventes des tomes suivants…parce qu'il y aurait une suite ! 😦 Bon mercredi bises

  9. Alors comment dire ? Ennuyeux a mourir mais vraiment ! Je ne sais pas ce que les gens ont pu trouver de si érotique ou chaud ou quoique ce soit ! Meme les romans a l'eau de rose de ma grand mere sont beaucoup mieux et la au moins on sait que l'on ne sera pas décu !

    Ou alors celles qui ont super giga aimé et n'en reviennent pas des scenes de sexe ne doivent pas vraiment avoir ce qu'il faut a la maison … car dans le livre c'est ….pfiouuu basique en fait !

  10. J´adore quand tu dis que si tu rencontrais un pseudo de ce garçon, tu attends qu´il ait une palette de savoir faire un peu plus élargie. C´est juste l´avis qu´on devrait suivre pour ne pas tomber sur ce livre!
    Bisous et bonne soirée
    Elisa, en Argentina

  11. Comme toi, j'ai snobé ce livre !…et je continue car ton avis confirme l'idée que je m'en fais ! Mais une question se pose ( car il y a eu beaucoup de négatif autour de lui ), pourquoi a-t-il autant de succées alors ?!?… Ah, certainement grace à son marketing !!

  12. Ah merci, je me tâtais à savoir s'il fallait le lire ou pas. Je suis fixée.

    D'ailleurs j'ai lu sur twitter,  » les mecs regardent des films porno et les filles lisent 50 nuances de Grey  » je comprends mieux en lisant ton article.

  13. Devant l'étendu du matraquage, je me demandais si je devais l'acheter pour me faire mon propre avis, sans conviction aucune… merci tu me fais économiser mes sous, et du coup j'acheterai d'autres livres 😉
    ^_^

  14. On me l'a offert pour mon anniv, j'attends les vacances pour le lire car mes copines m'ont dit qu'elles l'avaient dévoré en 3 jours :/ je te dirai ce que j'en ai pensé 🙂 pas + motivée que ça pour le moment je t'avoue !

  15. Bonjour!

    J'ai aimé et j'ai d'ailleurs lu tout les tomes! C'était ma petite routine matinale en allant au travaille, d'ailleurs les personnages me manquent car ils sont réelement attachants, bon sauf Ana que j'aurais bien baffé mais c'est l'influence qu'a eu l'auteur avec Twilight ou l'inerte Bella était tellement agacante!
    Dans les 2tomes suivants ont découvre beaucoup plus sur leur personalités, et le sexe vient en second plan car il y a d'autres intrigues.

    Je me répéte mais j'ai aimé! Pas qu'un peu!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s