London by night


Londres, la nuit,

C’est Piccadilly Circus qui brillent de ses 1000 lumières , presque autant que Time Square, lumières qui se reflètent  dans les bâtiments de type victorien qui du coup semblent faits de cartons ,
C’est Régent Street , royale et fière , ses vitrines somptueuses ,
Ce sont les jeunes femmes qui se baladent par tout juste 5 degré en stilettos et petite robe,  épaules nues ,  sans rien de plus,  alors que nous avions empilé 5 couches pour nous sentir à peu près au chaud … je reste persuadée qu’elles font de même par – 5° , nos blogueuses londoniennes nous le confirmeront ou non,
Ce sont les pousse-pousse qui se sont exportés au délà de l’Asie,
C’est aussi les vitrines de Liberty & Co , dont on ne se lasse pas , à défaut de trouver le temps de profiter en journée de ce magasin ,
C’est le prosecco , ce vin blanc italien mousseux qui est parfait pour accompagner  une assiette de starters ,

Puis c’est Madame Jojo et ses soirées rocks , c’est le O’Bar et ses shooters … mais tout cela est une autre histoire. 


Adresses by night : 
Madame Jojo dans Wardour Street … bien choisir sa soirée au risque de devoir se mélanger aux plus belles drags queens de Londres 
– toujours dans Wardour Street , le O’s Bar , renommé entre autres pour ces shooters , à consommer évidemment avec modération , 
– côté pub , il y a le choix , prendre Kingly Street , opter pour le Red Lion ou il faut savoir faire du coude ou choisir The Blue Posts plus calme 
– et un peu plus bas dans Kingly , déguster un Bloody Mary au Two Floors.

Dernière chose, pour les non habitués , commencer par les pubs qui ferment assez tôt pour enchaîner sur les autres bars. 
Et enfin, pour tout vous dire, je n’ai pas réussi à faire une photo nette des fameuses tireuses de bières , j’ai donc fait le choix de présenter les photos les plus floues ….