Les Anges de New York de R.J. Ellory

Les Anges de New York’ de R.J. Ellory nous présente une histoire sombre et complexe, jonglant dans les méandres des souvenirs de Frank Parish, le personnage principal,  et son enquête en cours.
L’enquête est classique, un tueur en série sévit dans la ville et Frank est persuadé d’avoir le coupable sans les preuves qui vont avec.
Il va alors tout mettre en place pour le faire tomber, allant jusqu’aux limites de la légalité et mettant sa carrière déjà fragile en péril

Il ne faut cependant pas s’attendre à lire un polar classique quand on se plonge dans ce policier.  

J.R. Ellory écrit avec une profondeur psychologique , qui donne vie à Frank Parrish ,  et c’est en cela que le livre est le plus intéressant et passionnant.
Ce personnage est si bien construit que les rares fois où l’auteur nous emmène sur les traces d’un autre personnage, ce dernier souffre de la comparaison et au fur et à mesure ou on avance dans la lecture de ce policier, une seule envie nous taraude, que cette histoire ne s’arrête jamais, pas l’histoire policière mais celle de Franck Parrish.
L’atmosphère est réelle et addictive , un peu comme un roman de James Ellroy.

A cela s’ajoute le fait que J.R. Ellory nous relate  à la perfection comment la mafia s’est emparée de New York, bien aidée par certains membres de la police et des agences gouvernementales et comment elle a fait main basse sur tout, jusqu’à ce que le maire de New York fasse le ménage et déclare la guerre au crime organisé.

Résumé : Frank Parish, inspecteur au NYPD, a des difficultés relationnelles. Avec sa femme, avec sa fille, avec sa hiérarchie. C’est un homme perdu, qui n’a jamais vraiment résolu ses problèmes avec son père, mort assassiné en 1992 après avoir été une figure légendaire des Anges de New York, ces flics d’élite qui, dans les années quatre-vingt, ont nettoyé Manhattan de la pègre et des gangs. Alors qu’il vient de perdre son partenaire et qu’il est l’objet d’une enquête des affaires internes, Frank s’obstine, au prix de sa carrière et de son équilibre mental, à creuser une affaire apparemment banale, la mort d’une adolescente. Persuadé que celle-ci a été la victime d’un tueur en série qui sévit dans l’ombre depuis longtemps, il essaie obstinément de trouver un lien entre plusieurs meurtres irrésolus. Mais, ayant perdu la confiance de tous, son entêtement ne fait qu’ajouter à un passif déjà lourd. Contraint de consulter une psychothérapeute, Frank va lui livrer l’histoire de son père et des Anges de New York, une histoire bien différente de la légende communément admise. Mais il y a des secrets qui, pour le bien de tous, gagneraient à rester enterrés.