Sur le chemin de Champollion

CIMG1564

Après un séjour plutôt root avec Monsieur en 2004 et un séjour farniente au bord de la mer rouge avec ma fille l’année dernière, j’avais cette fois-ci choisi de découvrir l’Égypte depuis le Nil au cours d’une croisière … plutôt standard je sais, mais au final, on se rend compte rapidement qu’on passe à côté d’une partie de ce pays si on ne descend pas le Nil en bateau jusqu’à Assouan.
Le tout étant de trouver l’agence qui permettra de réaliser ce parcours en dehors du tourisme de masse.

Partis depuis Louxor, entre 1/2 journée de navigation sur le fleuve et visite de temple, nous nous sommes plongés dans l’histoire de l’Égypte ancienne, ses divinités et le destin de ses rois et reines.

 

IMG_0348
CIMG1771
CIMG1631

Plus on descend le Nil, plus les temples apparaissent grandioses, travaillés plus finement.
La magie est là, on se met à imaginer l’histoire des égyptiens de la Haute Egypte de la grande époque et idolâtrer les dieux vivants qu’étaient Toutankhamon ou Akhenaton.

Certains temples comme celui de Philae ont été édifiés sur des îles au milieu des bougainvilliers et ces notes de couleurs rendent les paysages encore plus fabuleux.
D’autres ont été creusés dans la colline comme celui d’Abou Simbel.

 CIMG1659

Abou Simbel érigé en l’honneur de Ramsès et de sa 1ere femme Néfertari, ‘la plus belle des belles’ ….

Entièrement démonté et remonté au moment de la construction du barrage d’Assouan, ce fut une véritable œuvre de titans.
Les 4 statues haute de 33 mètres, majestueuses, font face au lac Nasser et semblent presque le défier.
L’ambiance y est tellement mystique au petit matin qu’on en oublie presque les centaines d’autres touristes présents sur le site..

CIMG1880
CIMG1863
CIMG1855
CIMG1854

Néanmoins, ma préférence reste plus que jamais attachée au Sphinx, qu’il repose au Caire ou qu’il orne les entrées des sites et des temples.

Ce demi-dieu, gardien des lieux,  est majestueux et digne, comme un vieux roi régnant sur son royaume.

CIMG1891
 

Par contre , une fois les charmes de l’Égypte ancienne évaporés , il saute aux yeux que l’Egypte moderne souffre….
1 an après les événements survenus pendant le printemps arabe et la destitution de Moubarak , le pays connait des pénuries assez sévères de produits de consommation courante tels que le riz , la farine , l’ essence

Côté tourisme, là ou avant en haute saison, plus de 150/200 bateaux sillonnaient le Nil, ils ne sont plus qu’environ 50 aujourd’hui, semaine qui est censée être la plus chargée en terme d’affluence….
Et, en toile de fonds, les militaires sont un peu partout dans les rues des grandes villes et des blindés trônent devant les bâtiments jugés stratégiques …