Bruxelles en mode BD

DSC03543

Quand on est bédéphile, un des premières visites à faire à Bruxelles, c’est celle du Centre Belge  de la BD qui se situe en plein centre-ville.
Au-delà des statues d’héros mythiques qui accueillent le visiteur, des esquisses et des croquis fabuleux qu’on y découvre, de l’architecture Art Nouveau du bâtiment conçu par le visionnaire Victor Horta,  l’ambiance, qui y règne, ramène aux heures passées le nez dans les albums de bande-dessinée de notre jeunesse.

En tant que terre natale de Tintin et Spirou, les bulles sont à peu près partout dans Bruxelles et notamment dans les rues, à travers un parcours de fresques de street art de l’îlot Sacré à Marolles.
Si en règle générale, je n’aime pas me contraindre par un plan ou un guide dans mes balades, dans ce cas-là, je conseille de récupérer le plan du parcours sur le site de l’office de tourisme bruxellois, afin de ne pas rater certains murs particuliérement marquants.

Au programme, on retrouve Cubitus, Boule et Bill, Gaston Lagaffe, Astérix et Obélix, Lucky Luke, Odilon, Tintin et j’en passe…
Bref, un savoureux mélange de BD et de Street Art !
Si celui de Tintin est très facilement accessible en plein centre-ville, d’autres plus excentrés sont moins facilement abordables, et pourtant tout aussi marquants que ce soit dans l’histoire de la bande dessinée que dans nos esprits.

Sur 2 jours, pas moins, cela donne l’occasion de sillonner la ville le nez en l’air, de découvrir tous les boroughs bruxellois, du très touristique Ilot sacré qu’on a rapidement envie de quitter pour échapper à l’agitation, pour goûter au calme de quartiers comme les Sablons ou Marolles,  l’enclave vintage.

Au final, ce sont quasiment 50 personnages immortalisés en format géant sur les pignons urbains, je les aurais quasiment tous vu et ma préférence va bien évidemment à ceux de Boule et Bill et de Tintin dont les héros ont accompagné mes goûters de gamines …

DSC03506

DSC03637

DSC03578

DSC03628

DSC03632

DSC03538

DSC03516

DSC03509