Quand New York fait son cinéma

IMG_1402

Quantités de films et séries  ont été ou sont tournés à New York et c’est probablement pour cela que la plupart des voyageurs débarquant à Manhattan se sentent comme chez eux dès le premier pied posé sur la presqu’île.

Que ce soit East Village avec Sex and The City ou le Lower East Side de Quand Harry rencontre Sally , chaque lieu fleure bon une  scène d’un blockbuster, d’un classique ou d’un show, au point d’avoir envie de rester des heures à une table de Kat’s Delicatessen une fois sur place, au cas où Sally aurait la bonne idée de venir y casser la croute, avec Harry évidemment.

Dès mon 1er séjour, quelques jours sur place, le temps de s’habituer au quadrillage des St. et Av., et je suis devenue très rapidement une vraie new-yorkaise …. à partir de là, la cinéphile que je suis, s’est accordée parfaitement avec la new-yorkphile que je suis devenue au cours des 3 séjours faits dans cette ville, et peut sans soucis aujourd’hui vous balader dans les boroughs à la recherche de lieux inscrits au panthéon du 7éme art.

Démarrons avec Manhattan de Woody Allen, un grand classique symbolisé par une image en particulier, prise à Sutton Square , face au Queensboro Bridge , pas le plus beau pont de New York, loin de là mais un plan mythique assurément.
Toujours côté film culte et dans mon top ten, impossible de passer à côté Battery Park, la vue est mythique face à la Statue de la Liberté et surtout tout nostalgique de Madonna à ses débuts ne voudrait pas passer à côté de  la rencontre entre Susan et Roberta de Recherche Susan désespérément.

Dans la catégorie Humour : Ghosbusters, grand classiquea été tourné à la New York Library sur la 5éme avenue, une des plus belle bibliothéque de la grosse pomme, et dans un immeuble au 55 Central Park West, juste en face du Tavern on the Green de Central Park où le personnage de Rick Moranis s’échappe.

Côté frenchy , je vote pour Léon de Luc Besson, un de ses meilleurs films, tourné au Chelsea Hotel , il offre un carnage d’anthologie dans un lieu chargé de petites et grandes histoires.
Là aussi, un petit détour pour visiter les lieux s’impose.

Quand à Spike Lee, dans Malcom X, il filme comme peu de cinéastes l’ont fait  les rues d’Harlem avec en figure de proue l’Apollo Theater.

Reste évidemment mon grand favori, Martin Scorsese … avec After Hours qui se passe essentiellement dans Soho , les Affranchis qui se déroulent en grande partie dans le Queens et du côté de Staten Island , Means Streets avec une belle ambiance italienne digne de Little Italy et enfin Taxi Driver où l’on aperçoit le St Régis Hôtel, autre lieu mythique de la grosse pomme qui fait de nombreuses apparitions dans les films dont Le diable s’habille en Prada.

Au final, chaque quartier, chaque rue, chaque lieux titille notre mémoire de cinéphile et d’addict aux séries tv … jusqu’au défilé des voitures de la NYPD en plein Central Park qui n’est pas sans rappeler New York Unité Spéciale ou Les experts : Manhattan. 

21062015-battery park

05032012-Chelsea_NY

CIMG0530

25102009-IMG_3045

04112011-CIMG0519

15112005-2005-12-17-apollo

10112008-IMG_1450

Publié par

Isa

Blog LifeStyle & Photographie ...Street Art, voyage,culture et Bordeaux en toile de fond.

20 réponses sur « Quand New York fait son cinéma »

  1. oooh comme je rêve de New York
    allez, ce soir pas de télé ou de bouquin, ce sera un film avec New York en toile de fond voir en personnage… un truc super léger comme coup de foudre à manhattan ou plus poétique comme eternal sunshine of the spotless mind ou léger et gourmand comme julie et julia 😉

  2. Moi aussi je voudrais aller à NY pour me rappeler tous les films que j’ai vu ! Je ne ferais pas que ça mais ça doit vraiment être chouette 🙂 Merci pour la promenade cinéphile !

  3. Magnifiques photos. New York me manque ! J’ai travaillé là-bas. Il faudrait que j’y retourne mais heureusement que l’on voyage souvent là-bas à travers le cinéma comme tu dis. Je suis montée en haut de l’Empire State Building le soir de la Saint Valentin pour faire comme dans le film 😉 Bises !

  4. Waow, j’admire a la fois ta culture cinématographique et télévisuelle et ta connaissance de cette ville. Je n’y suis allée qu’une seule et brève fois dans des conditions loi d’être idéale. Je rêve d’y retourner. Il. Et faudra un guide tel que toi 🙂

  5. Punaise! Recherche Susan! Je crois que j’ai du voir ce film 250 fois (au moins). J’ai rêvé des bottines et du blouson de Madonna (et des bracelets, et de sa valise, et de ses boucles d’oreilles…) pendant toute mon enfance et adolescence. Evidemment, la première fois que je suis venue à NY, on a filé à Battery Park! Bon, ben je crois que je vais me le regarder cette semaine (parce que Jimmy quoi!) Allez bisettes d’ici! (envoie une bise à la Flèche pour moi)

  6. Une de mes amies vient de déménager à New York…Alors autant te dire que quand j’irais la voir, je vais me faire un plaisir de concocter un vrai parcours du combattant ! Le plaisir de revivre en plus ces instants de cinéma.

  7. C’est ZE ville cinématographique 🙂 on croit la connaitre par coeur à force de la voir, de décliner ses quartiers, merci Law and Order, merci Woody Allen, les films, les séries, tout nous la rend proche et quotidienne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s